PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Après la vague de démissions à la Fbf:Bernard Hounnouvi remet en cause la légitimité du Président Anjorin

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Après la vague de démissions à la Fbf:Bernard Hounnouvi remet en cause la légitimité du Président Anjorin

Message par Admin le Jeu 23 Déc 2010 - 12:55


Après la vague de démissions à la Fbf:Bernard Hounnouvi remet en cause la légitimité du Président Anjorin



Suite à la démission en bloc de 10 membres sur les 15 qui constituent le Comité exécutif de la Fédération béninoise d e football, le directeur exécutif Bernard Hounnouvi, dans une note informative et conformément aux textes, alerte l’opinion publique de ce qu’aucune action ne peut être menée par ledit comité, sans son autorisation, y compris son président.


A compter de ce jour 21 décembre 2010, le directeur exécutif de la fédération béninoise de football, monsieur Bernard Hounnouvi, informe les membres de la fédération béninoise de football et le public béninois que conformément aux articles 36-1 et 41 des statuts de la Fbf, le comite exécutif ne peut valablement délibérer qu’en présence des 2/3 de ses membres, soit 10 personnes sur 15 qui constituent ledit comite. La démission du collectif de 12 membres sur 15 soit la perte de plus de 2/3 des membres consacre la démission du comite exécutif. L’article 41 stipule qu’en cas de démission du comite exécutif, le directeur exécutif assure les affaires courantes. Il dispose d’un délai de 02 mois pour organiser une assemblée générale extraordinaire élective. En conséquence, le directeur exécutif informe le président de la fédération béninoise de football, les membres du comite exécutif ainsi que tous les acteurs du football béninois, qu’aucune décision ou action ne peut être menée au nom de la fédération béninoise de football a son siège ou a tout autre endroit sans son autorisation. Tout contrevenant a la présente décision conforme aux statuts dont s’est dotée la fédération béninoise de football le 23 novembre 2010, s’expose a la rigueur de la loi.

Fait à Porto-Novo le 21 décembre 2010

Le Directeur exécutif Bernard Hounnouvi


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 7:44