PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Présidentielle 2016: L’intégralité du projet de société de ASG

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Présidentielle 2016: L’intégralité du projet de société de ASG

Message par Admin le Jeu 4 Fév 2016 - 14:59

Présidentielle 2016: L’intégralité du projet de société de ASG




Ce document résume ma vision, décline  les thérapies urgentes à appliquer pour un Bénin prospère avec des Béninoises et Béninois épanouis, dans un contexte de coopération internationale, de restauration des valeurs, d'une jeunesse projetée comme levier du progrès, de la croissance économique et d'une approche novatrice pour l'agriculture.

Les domaines non présentés ici seront bien entendu traités dans le programme d'actions du Gouvernement notamment l'approche genre, la culture, l'eau et l'assainissement, le logement, la microfinance...


Bâtissons le Bénin de nos mains!


Chères Béninoises, chers Béninois,

Je suis un fils du Bénin. Ma vie lui est si intimement liée qu'elle pourrait presque se confondre avec lui : j'y suis né, j'y ai grandi, j'y ai toujours travaillé, j'y ai élevé mes enfants, j'y vieillirai et j'y serai enterré auprès de mes ancêtres. Le Bénin : c'est ma famille, mes amis, mon peuple, c'est toute ma vie !

Chef d'entreprise, je connais plus que quiconque votre énergie et vos qualités. Ma VISION pour le Bénin Président du patronat béninois, j'ai défendu, régulièrement, avec force, des réformes, auprès des pouvoirs publics, pour améliorer le fonctionnement de notre économie, favoriser l'emploi et la création de richesses. Je sais sur quoi il convient d'agir assez vite, une fois élu, pour assurer une croissance durable, au bénéfice de tous.
La Fondation " ASG ", que j'ai créée pour aider concrètement, sur tout le territoire ceux qui en avaient le plus besoin, a réalisé de nombreux projets dans l'éducation, la santé, le sport… Je sais que la mise en oeuvre d'une politique sociale ambitieuse par l'Etat est nécessaire pour assurer le bien-être de tous et la cohésion de la société béninoise.

Proche, au quotidien, par mon histoire et mes différentes fonctions, de vos réalités et préoccupations, j'ai décidé de me soumettre à vos suffrages lors de la prochaine élection présidentielle. Impliqué, jour après jour, dans la vie institutionnelle, économique et sociale béninoise, j'ai bien conscience des problèmes qui compromettent votre vie. Fort de mes expériences et avec toute l'humilité qui s'impose, je suis certain de pouvoir vous apporter des solutions pour un avenir meilleur et radieux. Etre candidat à l'élection présidentielle m'engage vis-à-vis de l'ensemble de notre peuple! Conscient de la situation à laquelle je fais face, j'ai confiance dans les atouts de notre pays, dans votre talent pour atteindre notre objectif commun "réussir ensemble".

Mon ambition est de mettre en place, dès maintenant, les conditions à notre réussite collective.

Notre pays ne peut plus attendre en remettant à demain des réformes structurelles qui étaient déjà indispensables hier. Ainsi, le Bénin est-il à la croisée des chemins : soit, il se met en position de marche, pour faire partie des pays émergents, modernes et compétitifs ; soit, il continue de stagner et sera relégué en queue du peloton. C'est pourquoi, plus que jamais, une nouvelle équipe dirigeante doit être élue afin de mettre en oeuvre une politique ambitieuse de réformes et d'impulser une réelle dynamique de changement.
C'est cet esprit que j'entends incarner.

Mais seul, rien n'est possible : c'est pourquoi je sollicite votre soutien pour assurer notre victoire collective.

Pour réussir ensemble, nous devons relever de nombreux défis, à commencer par la sauvegarde de l'unité de notre pays. La diversité de notre territoire et de nos populations doit être une force au service du Bénin. Ainsi, chaque région, chaque citoyen doit être respecté et valorisé pour ses spécificités, ses talents, qui contribuent à notre richesse commune. Je souhaite vous faire partager un grand dessein commun pour le Bénin. Notre unité nationale, préservée, sera la base de notre développement économique.
Ce développement économique nécessite un impératif changement dans la gestion de l'Etat.

Ma volonté est de donner à nos institutions  publiques le prestige qu'elles méritent, de faire émerger un Etat stratège, soucieux de votre bien-être. A compter d'avril 2016,
une gouvernance exemplaire, ayant le souci de l'efficacité et des résultats, devra être mise en place. Ainsi, le périmètre de l'Etat devra-t-il être revu afin de le rendre plus efficace, avec des budgets de ministères adaptés et leurs missions clairement définies.
Dans le même temps, une série de mesures pertinentes pour les entreprises sera instituée, comme par exemple, une réforme fiscale juste socialement, et efficace économiquement.

Par respect de l'obligation de réserve, liée à la raison d'Etat, les questions relatives à la sécurité, à la défense du territoire national et autres et aux stratégies assimilées, n'ont pas été présentées dans ce document de projet de société Par ailleurs, je m'engage à développer davantage la coopération Sud-Sud, avec un ancrage fort sur le Nigéria.

En effet, pour bénéficier d'une plus forte croissance, le Bénin doit être au coeur des échanges commerciaux internationaux, notamment, grâce au Port Autonome de Cotonou.
De plus, il conviendra de rendre serein et attractif le climat des affaires de notre pays, afin de favoriser les investissements nationaux et internationaux. Notre pays doit saisir l'opportunité de sa situation géographique
afin de devenir le poumon économique de la région. Ce dynamisme économique aura des effets sur l'emploi qui est ma priorité.

Par ailleurs, je prends l'engagement d'améliorer à court terme les services de santé et notre accès aux infrastructures de première nécessité que sont l'eau potable et l'électricité. Evidemment, l'éducation, la formation seront les pivots de notre foi en l'avenir.
C'est ainsi que le mieux-vivre de chacune et chacun d'entre vous sera assuré, dans une société harmonieuse, confiante dans son futur.

Toutes ces propositions sont détaillées dans les pages qui suivent.

Je suis heureux de vous soumettre, aujourd'hui, mon projet de société afin que demain, le Bénin soit un pays fort, qui prépare l'avenir.

Avec votre soutien, nous réussirons ensemble !

"Mon objectif capital est d'offrir le bonheur à tout Béninois"


Mes mesures pour la gouvernance et la géostratégie EN VUE D'UN RAYONNEMENT DU BENIN


Gouvernance interne et Géostratégie


Gouvernance interne

1. Modifier la Constitution : un large consensus sera développé avec les institutions de la place pour définir les axes et le contenu des modifications
2. Mettre en place un Gouvernement restreint, et un mode de gouvernance qui assure la délégation de responsabilité et la redevabilité
3. Passer de la gouvernance actuelle à un Etat stratège en mettant en place une charte de gouvernance qui induit effectivement la probité, l'intégrité et l'exemplarité grâce à la lutte contre l'impunité
4. Faire une relecture des textes relatifs aux Institutions de la République et les reformer dans le sens d'une plus grande indépendance
5. Instaurer un cadre de dialogue public-privé
6. Mettre sur pied une démarche stratégique de développement axée sur une concertation permanente pluri-acteurs (public, privé et société civile)
7. Renforcer la gestion décentralisée et transférer les compétences, les moyens et les ressources aux communes et mettre en place une gouvernance locale : il s'agit de la décentralisation sectorielle et de la déconcentration budgétaire
8. Finaliser et voter la loi sur les Partenariats Publics-Privés (PPP), encourager l'émergence d'entrepreneurs locaux et favoriser les opportunités de partenariat, à travers des mesures incitatives concrètes
9. Elaborer et mettre en application un système de rémunération basé sur les résultats dans l'administration et appliquer la loi sur les grands emplois de l'Etat
10. Accélérer la réforme foncière pour en faire un outil de compétitivité
11. Rendre indépendantes et autonomes les structures d'inspection et de contrôle

Géostratégie

1. Mettre en place une nouvelle spécialisation de l'économie béninoise pour bénéficier des externalités de proximité de l'économie nigériane
2. Mettre en place une véritable politique de gestion des frontières et des flux migratoires
3. Créer 3 pôles de développement au sud, au centre et au nord, aux frontières du Bénin avec le Nigeria. Objectif : contribuer à nourrir le Nigeria tout en assurant la sécurité alimentaire des populations béninoises
4. Mettre en place une véritable diplomatie économique avec le Nigeria notamment avec ses 36 gouvernements locaux dans les domaines d'intérêt majeur pour le Bénin
5. Supprimer la barrière linguistique, frein à l'expansion du commerce et de la coopération entre le Bénin et ses voisins anglophones que sont le Nigeria et le Ghana


Mes mesures sociales pour LE MIEUX VIVRE


Santé

1. Instaurer dans les plus brefs délais, un dialogue inclusif avec les partenaires sociaux et résoudre les problèmes de disparité catégorielle et de motivation financière
2. Procéder, par une sélection rigoureuse, au recrutement sur site de 7500 agents de santé toutes catégories confondues et mettre en place des mesures incitatives proportionnelles à l'éloignement du niveau central
3. Prendre en charge gratuitement les premières urgences médicales et chirurgicales (accidents de la circulation, AVC, crise cardiaque)
4. Prendre en charge gratuitement chez la femme toutes les urgences obstétricales
5. Rendre rapidement opérationnel le processus du RAMU destiné à tout citoyen après le vote de la loi par l'Assemblée Nationale : prise en charge de la consultation, prise en charge des examens de laboratoire, prise en charge d'un examen de radiologie, prise en charge des médicaments essentiels
6. Construire un grand hôpital de référence : spécialités de pointe, centre de radiothérapie et de chimiothérapie, imagerie médicale (scanner, IRM)
7. Renforcer l'équipement du SAMU et créer
6 antennes départementales : équiper tous les centres hospitaliers en ambulances médicalisées (6 hôpitaux départementaux, 34 hôpitaux de zone)
8. Rendre systématique et soutenir la formation des spécialistes béninois, en qualité et en nombre, puis introduire dans les soins de santé les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC, télémédecine)
9. Etablir une collaboration dynamique, permanente et pratique entre le secteur public, les cliniques et centres de soins privés ainsi que les pharmaciens et les grossistes répartiteurs de médicaments
10. Soutenir la recherche en santé en général et en particulier sur la médecine traditionnelle


Autosuffisance alimentaire


1. Mettre en place un cadre opérationnel pour la mise en oeuvre effective du Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA)
2. Mettre en place une structure réelle de  coordination pour faire des filières porteuses, de véritables filières capables d'assurer l'autosuffisance alimentaire et de réduire de manière substantielle le déficit de la balance commerciale du Bénin en s'appuyant sur : la recherche, la production, la transformation, la conservation, la commercialisation
3. Evaluer la Zone Franche Industrielle (ZFI) et au besoin la transformer en une Zone de Développement Economique (ZDE)
4. Instituer des mesures incitatives spécifiques pour l'investissement privé dans les filières porteuses
5. Mettre en place un mécanisme de financement de l'agriculture et de l'agro-industrie 6. Poursuivre l'exécution des programmes d'appui à l'amélioration de la qualité des produits agroalimentaires
7. Poursuivre la mise en oeuvre du Programme de Restructuration et de mise à niveau des entreprises
8. Mettre à niveau les 6 usines de transformation de fruits déjà installées et les céder dans le cadre d'un Partenariat Public-Privé (PPP)
9. Définir et mettre en oeuvre une stratégie adéquate pour limiter les exportations à l'état brut des matières premières locales
10. Appuyer le développement des activités maraîchères.


Mes mesures pour la Jeuness e BÉNINOISE


EMPLOI DES JEUNES : Une priorité dès le 06 avril 2016 - Des emplois durables dans tous les secteurs

1. Créer un environnement économique et sociopolitique viable et propice aux affaires pour impulser une croissance économique à 2 chiffres, qui induit des emplois durables (bon
climat des affaires, investissements productifs, développement de secteurs rentables, entrepreneuriat, formation professionnelle pour l'employabilité, financement, crédits, fiscalité, port, douane, fonciers, santé, sécurité, etc)
2. Impulser de la bonne gouvernance et une administration béninoise de performance et de développement dans tous les secteurs
3. Développer un environnement incitatif des affaires qui passe principalement par la sécurisation juridique, la sécurisation des investissements privés nationaux et internationaux et un dialogue social inclusif avec les partenaires sociaux
4. Développer une politique de formations professionnelles axée sur l'employabilité et l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans le but de créer des emplois durables
5. Réglementer, réorganiser et formaliser de manière adéquate certaines activités socioprofessionnelles, voire la reconversion de certains acteurs si nécessaire, notamment les activités de transport par taxis - motos  (zems), de la vente de l'essence transporté du Nigéria (kpayo) en vue d'en faire de véritables corps de métiers par le renforcement des capacités des acteurs, l'accompagnement technique et financier, la mise en place d'un système de sécurité sociale, d'un système financier d'épargne
6. Instaurer un partenariat avec les mairies pour la mise en place d'un " pacte pour le développement des emplois durables et créneaux porteurs locaux " en vue de la création d'emplois durables dans les communes
7. Développer des mécanismes de financements souples favorisant l'entrepreneuriat durable chez les jeunes et le renforcement de l'emploi salarié durable
8. Créer des incubateurs d'entreprises dans toutes les branches d'activités suivant les spécificités régionales porteuses, afin de favoriser l'auto-emploi des jeunes
9. Créer un Observatoire de l'Entrepreneuriat et de l'Emploi (OEE) : un instrument stratégique chargé d'analyser des tendances du marché de l'emploi, de produire des statistiques sur l'entrepreneuriat et sur l'emploi salarié, de faire des propositions et recommandations d'amélioration de la situation de l'emploi en général, et des curricula de formations professionnelles
10. Mettre sur pied un programme destiné à offrir des avantages fiscaux aux entreprises existantes ou nouvelles portées sur un recrutement massif des jeunes


Sport et Loisirs

Le sport, toutes disciplines considérées, doit reprendre au Bénin ses lettres de noblesse.

1. Réaliser dans chacune des 77 communes, 1 mini-stade omnisport (football, basket-ball, volley-ball, athlétisme, handball, gymnase etc.)
2. Réaliser dans chacun des départements, 1 complexe sportif, 1 centre aéré, 1 parc d'attraction
3. Développer la professionnalisation du sport pour lutter contre le chômage
4. Faire du sport un outil au service de la cohésion sociale et du vivre ensemble
5. Promouvoir le sport de masse, le " sport pour tous ", l'organisation des colonies de vacances et des échanges culturels
6. Assurer une formation à la base dans les différentes disciplines
7. Instaurer la bonne gouvernance dans le milieu sportif
8. Voter la loi sur le financement du sport
9. Construire la Maison du Sport : un centre de référence de toutes les équipes nationales du Bénin
10. Accroître le rayonnement international du Bénin par le sport


Mes mesures pour le progrès et la croissan ce économique PROFITABLES A TOUS


Energie

1. Mettre fin définitivement au délestage en 2 ans
2. Baisser le prix des branchements pour les ménages en 12 mois
3. Baisser les factures d'électricité en 18 mois
4. Mettre fin aux baisses de tension en 24 mois
5. Ramener le délai de branchement à 72 heures après paiement des devis, avant la fin du mandat
6. Porter le taux de couverture du pays en électricité à 75% en 5 ans
7. Mettre en place un fonds compétitif décentralisé axé sur les plans de développement communal afin de couvrir les besoins énergétiques des territoires
8. Rendre l'électricité disponible dans les zones loties de toutes les villes et faire des projections sur les zones habitées non encore loties dans un délai de 24 mois
9. Ramener à 2 semaines la délivrance des devis de branchement
10. Doter toutes les écoles, les centres de santé et les maternités, d'électricité en 18 mois et faire de l'éclairage public une réalité tangible dans toutes les villes du Bénin dans un délai de 30 mois


Transport

1. Réhabiliter et renforcer les 2 principaux corridors :

* Sud - Nord : Cotonou - Dassa -Parakou - Malanville, et Cotonou-Dassa-Savalou- Djougou-Natitingou-Porga
*Est - Ouest : Hillacondji - Cotonou - Sèmè - Kraké et Sèmè - Porto-Novo - Igolo

2. Réhabiliter et renforcer les transversales Est - Ouest qui permettent de relier le Bénin à ses voisins :

*Frontière Burkina-Faso - Kérémou - Banikoara - Kandi - Ségbana-frontière Nigéria
*Frontière Togo - Ouaké - Djougou - N'Dali - Nikki - Chicandou-frontière Nigéria
*Frontière Togo - Tchetti - Savalou - Logozohè - Glazoué/ Savè-Okéowofrontière Nigéria
*Frontière Togo - Aplahoué - Bohicon - Kétou - Illara-frontière Nigéria.

3. Faire l'aménagement et le bitumage des tronçons des transversales Est-Ouest:

*Frontière Burkina-Faso - Kérémou - Banikoara Savè-Okéowo-frontière Nigéria

4. Faire l'aménagement et le bitumage des axes reliant les chefs-lieux de communes
5. Réaliser le projet de contournement nord de la ville de Cotonou
6. Améliorer les points critiques dans la ville : construction des échangeurs aux carrefours de Vèdoko et de PK 3 à Akpakpa
7. Réaliser l'autoroute Sémè-Porto - Pobè - Kétou avec la construction d'un pont sur la lagune de Porto-Novo
8. Construire un port en eaux profondes à Sèmè-Podji et des ports secs à l'intérieur du pays
9. Envisager la navigabilité de nos plans d'eau notamment le lac Nokoué
10. Construire la boucle ferroviaire Lomé-  Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan et réaliser un aéroport de classe internationale à Sémè et à Glo-Djigbé et rendre opérationnel l'aéroport de Tourou


Tourisme

1. Organiser des assises du tourisme en vue d'esquisser une feuille de route pour le secteur et d'offrir une destination touristique unique, durable, attractive, sécurisée et prisée
2. Créer une structure unique, l'Office National du Tourisme ''le National Tourisme Board'', fortement animé par le secteur privé aux côtés de l'Administration Nationale du Tourisme
3. Suivre et soutenir les projets d'aménagement touristique suivants: la Route des pêches, les lacs et leurs chenaux, les berges lagunaires, les parcs nationaux et autres aires protégées, les palais royaux, les pittoresques belvédères de nos collines et montagnes, les sources thermales
4. Améliorer l'offre foncière et l'aménagement touristique
5. Créer de nouveaux produits complémentaires à l'offre actuelle
6. Renforcer le cadre législatif, réglementaire et institutionnel
7. Prendre des mesures incitatives spéciales au profit du secteur touristique 8. Promouvoir l'écotourisme, l'agrotourisme  et le tourisme culturel
9. Restructurer le Ministère du Tourisme avec un nouveau cadre légal et une visée dynamique, compétitive et commerciale, plaçant le secteur privé au coeur du développement et de la promotion touristique à travers un dialogue et un Partenariat Public-Privé (PPP) soutenus et entretenus
10. Promouvoir la destination Bénin


Numérique

1. Réaliser le maillage numérique du territoire national
2. Rendre accessible l'Internet à tous les élèves dans les établissements publics
3. Doter les établissements d'enseignement secondaire d'outils informatiques
4. Mettre en oeuvre l' e-administration
5. Créer un fonds de soutien à l'entrepreneuriat numérique
6. Transformer et moderniser BENIN TELECOMS
7. Créer un arsenal juridique et réglementaire pour le commerce électronique
8. Réaliser la cartographie numérique du territoire national
9. Développer et intégrer des systèmes de paiement mobile
10. Elaborer et faire voter la loi sur la gouvernance numérique du Bénin


Mes mesures pour l'éducation et l'enracinement des valeurs EN VUE D'UNE NATION FORTE Education

1. Mettre en place dès avril 2016, un programme dénommé : Programme Spécial de Renaissance de l'Ecole Béninoise (PSREB)
2. Atteindre l'objectif dans l'enseignement maternel et primaire, ''une classe, un enseignant'' au terme du mandat
3. Atteindre dans l'enseignement secondaire général, technique et professionnel, la couverture de toutes les heures et surtout dans les matières scientifiques
4. Introduire les TIC dans tous les établissements d'enseignement secondaire, par un accès à l'internet haut débit
5. Assurer la couverture financière des besoins en éducation des communes, à travers l'instauration des Zones de Développement Economique (ZDE) et le développement du Partenariat Public-Privé (PPP) innovant
6. Réaliser l'égalité des chances pour tous les scolarisés du Bénin
7. Créer au niveau national un Institut des Arts : musique, théâtre, danse, peinture et dans chaque département, créer une école à option (sport- étude, arts plastiques...)
8. Organiser le recyclage systématique de tous les enseignants et des membres du corps d'encadrement pendant les vacances scolaires
9. Allouer des subventions aux écoles et établissements privés : la prise en compte de tous les enseignants y compris les enseignants permanents du privé, dans le cadre du paiement des primes de rentrée
10. Doter progressivement les écoles primaires publiques, prioritairement en milieu rural dans les zones défavorisées, de logements viabilisés pour les enseignants (directeurs et enseignants)


Recherche scientifique et Enseignement supérieur, technique et professionnel

1. Construire des locaux pour les centres de recherche puis améliorer les équipements
2. Assurer le financement de la recherche par le secteur public et privé en vue d'atteindre le taux de 1% du Produit Intérieure Brut (PIB)
3. Favoriser la contribution de la diaspora à la recherche scientifique et technique par tous les moyens
4. Diffuser les résultats de la recherche dans les langues nationales
5. Créer l'Institut des Arts, des Langues et Cultures Africaines
6. Créer un Ministère de l'Education Nationale avec des secrétariats d'Etat dont fera partie celui consacré à la formation professionnelle et l'emploi
7. Permettre la professionnalisation des personnes à la recherche d'un emploi par un contrat de professionnalisation tutorée de 8 à 12 semaines avec à la clé un rapport porteur d'un projet personnel et une attestation
8. Insérer des modules obligatoires de formation à l'auto-emploi dans toutes les filières de formation supérieure
9. Mettre en place un dispositif de validation des acquis de l'expérience professionnelle
10. Instaurer les contrats d'apprentissages pour les personnes déscolarisées et la formation à l'auto-emploi
11. Assurer une plus grande promotion des établissements privés d'enseignement supérieur par l'octroi de subventions de l'Etat sous des formes diversifiées et en établissant un dialogue plus soutenu avec leurs promoteurs
12. Recruter des enseignants qualifiés en  veillant à la transparence des procédures
13. Construire au profit de l'enseignement technique et professionnel 2 centres polyvalents d'analyse équipés d'appareillages modernes dans les parties méridionales et septentrionales du pays
14. Encourager le recensement des professeurs de la diaspora et définir de meilleures conditions pour leurs déplacements et leurs séjours sur le sol national pour leur permettre de contribuer à la formation dans nos universités
15. Développer un système efficace et généralisé d'enseignement à distance qui passera nécessairement par une démocratisation de l'outil internet
16. Diversifier les offres de formation par la création de nombreux centres de formation professionnelle de courte durée répartis sur toute l'étendue du territoire national
17. Mettre en oeuvre un programme ambitieux de formation des chercheurs et des cadres administratifs et techniques de la recherche dans les universités nationales et étrangères
18. Faire reculer les handicaps d'accès à l'information scientifique par l'utilisation des TIC en favorisant l'accès à l'Internet haut débit à coût réduit dans les centres de recherche et les universités
19. Créer l'Institut béninois de l'Information Scientifique et Technique
20. Instaurer une base de données par domaine pour les résultats et les acquis de la recherche au niveau de la Direction Nationale de la Recherche Scientifique et Technique


Mes mesures pour l'agriculture qui enrichit les paysans et procure DES DEVISES A LA NATION


Agriculture

1. Réorganiser la filière coton et promouvoir, dans les régions appropriées le développement de 6 filières agricoles à grande valeur ajoutée : anacarde, karité, palmier à huile, ananas, riz et cultures maraîchères
2. Procéder à l'aménagement hydro-agricole de la Vallée de l'Ouémé et sa spécialisation dans la production du palmier à huile, du riz et des cultures maraîchères
3. Développer la recherche agricole en appui à l'intensification de la culture des filières retenues
4. Mettre en place un fonds de garantie pour aider à promouvoir le financement des filières retenues à travers le concours des institutions  financières
5. Développer les zones de compétitivité dans une approche Partenariat Public-Privé (PPP) afin de favoriser le développement de l'agriculture vivrière en vue d'assurer l'autosuffisance alimentaire et l'exportation vers les pays limitrophes
6. Maintenir et étendre la défiscalisation des matériels, engins agricoles et des intrants à l'importation des secteurs agricoles et agroindustriels
7. Mettre en oeuvre un cadre incitatif pour l'agriculture coopérative tout en faisant la promotion de l'agrobusiness
8. Créer des centres de machinisme agricole dans une approche Partenariat Public-Privé (PPP) en appui au développement des filières retenues
9. Mettre en place et vulgariser la règlementation en prenant en compte les exigences normatives (normes et qualité) et de traçabilité par classe ou par groupe de produits destinés aux marchés extérieurs (Afrique, Europe, Amérique et Asie)
10. Développer des infra-structures de conservation et des dessertes rurales pour favoriser l'acheminement des produits vers les marchés intérieurs et régionaux


Telles sont mes mesures urgentes pour instaurer une nouvelle méthode, par rupture intelligente et constructive, en vue de moderniser en profondeur notre pays.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 16:04