PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Le mystère Kérékou

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Le mystère Kérékou

Message par Admin le Mer 9 Fév 2011 - 17:43


Le mystère Kérékou





Que fera le Général Mathieu Kérékou à la prochaine présidentielle ? Cette question alimente le gros suspense qui se joue dans la valse des clarifications à quelques jours du scrutin. Le silence du Kaméléon fait rôder l’angoisse sans dissoudre les spéculations. Ses pairs anciens présidents de la République ont déjà vite brisé la gangue de l’indécision. Si Nicéphore Dieudonné Soglo dîne à visage découvert avec le candidat unique de l’Union fait la nation (UN), Adrien Hougbédji, le nonagénaire Emile Derlin Zinsou laisse deviner son poulain en faisant porter le maillot de l’UN à son parti, l’Undp. Kérékou, fidèle à son style épouse le mystère.

Comme le peuple électeur mis à l’épreuve du choix par la pléthore de candidatures, la légende Kérékou mousse son désir dans la masse. Il en sortira son cheval. L’ancien président n’a certainement pas opté pour le destin du caméléon dont nous parle La Fontaine dans le "Caméléon et les oiseaux". Un corbeau s’écriait " vive la couleur noire ", un caméléon l’entendit et vite noir il se rendit. Une colombe sur sa branche, un vieux cygne sur son étang, de s’écrier aussi : " vive la couleur blanche " ; et le caméléon de blanchir à l’instant. Le caméléon, toujours leste et docile se rend tour à tour jaune, vert et gris pour plaire à la fois au loriot, au pierrot, et à la perruche. Du blanc au noir, du vert au jaune, l’espèce volatile ne sut contenter personne. La présidentielle propose à l’ancien président une vingtaine de couleurs sous réserve de la validation des candidatures par la Cour constitutionnelle. Il pourrait être interpellé par deux sublimes bouquets, en concurrence pour l’héritage de ses anciens fiefs, notamment dans la partie septentrionale du pays. Kérékou garde encore son secret, mais des faits ouvrent la boîte d’indiscrétion et laissent échapper des signaux qui servent de boussole au chroniqueur.

Kérékou s’exile dans le nid du silence pour mieux jouer sa carte. Il y prend de l’oxygène et puise l’ultime inspiration pour arroser les oasis dans le désert d’incertitudes. Mais il doit gérer une situation de pression aiguë. D’un côté, ses enfants spirituels Abdoulaye Bio Tchané, Issa Salifou, Christian Lagnidé sont tous candidats et rêvent chacun de sa bénédiction. De l’autre, ses amis Kadhafi et Sassou N’guésso lui demandent de voter Boni Yayi. Dans quel camp va basculer Kérékou ? L’inévitable choc Yayi- Abt dans les fiefs de l’ancien président et la montée de Saley constituent une équation à plusieurs inconnues, une épreuve pour l’ancien Général-président. Mais les requêtes du guide libyen et du président congolais ont valeur de pesanteur. Et si l’ancien président échappe à ces données évidentes et tient la main de Houngbédji, son ex premier ministre ? il faut oser y penser.

La retraite politique de Kérékou n’aura pas réussi à le mettre à l’abri d’un énième test décisif. Il incarne une mine de réflexes et d’atouts nécessaires pour ne pas chuter dans les profondeurs. La méthode Kérékou mettra dans la balance son poids tout en régalant les détails précieux. Cet homme, fin stratège, sait déjouer tous les pronostics et prendre de vitesse l’opinion. Ses paraboles et allégories en période électorale auront une ampleur ravageuse.

Il est possible que l’homme de paix décide de jouer à fond sa carte du silence et se refuse à libérer la parole précieuse, celle en or quémandée par certains rivaux à la succession de Boni Yayi. En ce mois électoral de février, l’éternel Kérékou peut se mettre en vedette par une irruption électoraliste. L’ex locataire de la Marina fertile et généreux en trouvaille politique connaît bien la présidentielle. Le recours à un soutien tissé dans la discrétion et la subtilité répandra son efficacité. Cela s’appelle agir dans l’ombre. Le brevet de ce mode de fonctionnement a permis à une époque récente des exploits politiques.

Kérékou se montre patient dans le choix de son joker et ne se prive pas de la sensation de dérouter les plus pressés. Peut-être que pour mieux défendre son candidat, il ne doit jamais dévoiler son nom. Tout pari sur sa position et son vote est risqué. Il vaut mieux s’abstenir.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 14:02