PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Election du prochain président de la République : Le jeu dangereux des supposées prédictions de l’oracle

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Election du prochain président de la République : Le jeu dangereux des supposées prédictions de l’oracle

Message par Admin le Jeu 20 Jan 2011 - 13:45


Election du prochain président de la République : Le jeu dangereux des supposées prédictions de l’oracle



Le sujet devient de plus en plus récurrent dans les propos des partisans et autres sympathisants de l’un ou l’autre des grands ensembles politiques en course pour la présidentielle du 27 février. Sans même que le peuple n’ait encore exprimé son vote, du côté de la majorité au pouvoir comme celui de l’opposition, notamment l’Union fait la nation (« Un »), c’est l’escalade des supputations.


Des supputations qui, dans l’un ou l’autre des camps, sont considérées déjà comme une évidence, un axiome. On a même hâte d’être au jour J fixé par le décret présidentiel, pour la confirmation des prédictions, synonyme de célébration de la victoire. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le débat sur l’élection du président de la République a quitté le champ officiel, c’est-à-dire le cadre juridique, pour celui officieux et subjectif. A entendre les propos des uns et des autres, ce sont les couvents ou les mânes des ancêtres qui désignent désormais le premier Magistrat du pays au détriment de la voix du peuple et des institutions légalement installées à cet effet. Dans une boule de cristal, chacun déclare son candidat gagnant du prochain scrutin pour la Marina. Après la Donga et les Collines, la chose était mieux observée, le week-end écoulé ou par l’artifice d’autres systèmes de divination dans le département du Plateau. Du côté de Pobè, pendant que les rois, sages et autres dignitaires de la localité déclaraient qu’après consultation du Fâ (oracle), c’est l’actuel chef de l’Etat, le Dr Yayi Boni qui l’emporte sur ses challengers, de l’autre côté à Idigni, l’un des arrondissements de Kétou, Antoine Idji Kolawolé le coordonnateur du bloc « Un », voyait plutôt que le jeu est déjà fait et même béni par les ancêtres qui voient plutôt Me Adrien Houngbédji, son candidat au pouvoir. C’est de bonne guerre, diront peut-être les analystes politiques. Mais quand on en vient à observer un tel spectacle comme cela se passe chez les vendeuses de pain à la sauvette (ou quand bien même le pain est froid elles affirment qu’il est chaud), il y a de quoi s’inquiéter. Surtout quand on voit la conviction et la détermination avec lesquelles le sujet est évoqué. Le fanatisme conduit loin, il vaut mieux chercher à canaliser les ardeurs pendant qu’il est encore temps. Sinon au-delà des résultats des urnes que proclameront la Cour Constitutionnelle, de supposés ’’mordus’’ de la tradition ou des valeurs endogènes pourraient semer le trouble dans les esprits, puisque l’oracle et les prédictions des ancêtres en Afrique et au Bénin en particulier sont des sciences exactes, a-t-on coutume de dire. Entre le ministre de l’Intérieur et la Cour constitutionnelle, un communiqué doit forcément être publié pour mettre fin à de telles déclarations qui ne sont pas de nature à apaiser la tension en cette veille d’élection.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 9:10