PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Déchu et emprisonné, le ministre Armand Zinzindohoué enfin sort de l’ombre

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Déchu et emprisonné, le ministre Armand Zinzindohoué enfin sort de l’ombre

Message par Admin le Jeu 6 Jan 2011 - 9:40


Déchu et emprisonné, le ministre Armand Zinzindohoué enfin sort de l’ombre



Armand Zinzindohoué, l’ancien ministre de l’Intérieur du président Yayi Boni a fait sa première apparition publique depuis juillet 2010. Il était hier parmi les personnalités qui étaient allées apporter leur soutien au candidat Abdoulaye Bio Tchané au Palais des Congrès à Cotonou. Au nombre de ces personnalités on notait plus particulièrement la présence d’autres anciens ministres de l’actuel chef de l’Etat, en l’occurrence Soulé Mana Lawani, qui occupait le portefeuille de l’économie, et Roger Gbègnonvi de l’alphabétisation.

Fidèle parmi les fidèles du président Yayi Boni, M. Zinzindohoué avait été pourtant limogé puis arrêté sans ménagement puis mis en résidence surveillée pour une courte période. Il lui était reproché d’avoir accordé des faveurs aux responsables d’Icc-Services, une structure de placement de fonds qui s’était révélée être une entreprise d’escroquerie. Les tentatives du président Boni de le faire juger par la Haute cour de justice ont été infructueuses, l’Assemblée nationale ayant refusé de donner quitus pour un procès.

Depuis, l’homme surnommé ‘la Haute Autorité’ s’était retranché dans sa résidence, ne recevant que des proches.

Cette première sortie publique est un signe que l’ancien ministre fidèle veut désormais se refaire un avenir politique. C’est d’ailleurs la même lecture qu’il convient de faire de la présence au Palais des Congrès de l’autre ministre, Soulé Mana Lawani. Lui aussi avait quitté le gouvernement suite au scandale issu de la gestion du 10e sommet de la Cen-Sad (Communauté des Etats Sahélo-sahéliens) à Cotonou. Organisé dans la plus grande précipitation, ce sommet avait donné l’occasion à des personnalités de détourner des fonds destinés notamment à la construction des infrastructures devant accueillir les invités. Lui aussi a réussi à échapper à une comparution devant la Haute cour de justice dans les mêmes conditions que son compagnon Zinzindohoué.

Abdoulaye Bio Tchané, qui a publié un livre sur la nécessité de lutter contre la corruption, pourra-t-il accepter le soutien de ces hommes qui n’ont pas encore réussi à prouver leur non implication dans des dossiers de corruption aussi graves ? Les semaines qui viennent éclaireront le public. Mais l’on peut déjà constater que la plupart des cadres appuyant la candidature du président de la Banque Ouest africaine de développement (Boad) sont des personnalités ayant à un moment collaboré avec l’actuel chef de l’Etat et ayant déçues d’une manière ou d’une autre.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 22:34