PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Crise ivoirienne: les chefs d`état-major ouest-africains réunis à Abuja

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Crise ivoirienne: les chefs d`état-major ouest-africains réunis à Abuja

Message par Admin le Mer 29 Déc 2010 - 16:18


Crise ivoirienne: les chefs d`état-major ouest-africains réunis à Abuja



Les chefs d`état-major des pays ouest-africains étaient réunis mercredi à Abuja pour évoquer la crise en Côte d`Ivoire après que les dirigeants de la région eurent demandé le départ du pouvoir de Laurent Gbagbo, par la force si nécessaire, a-t-on appris de sources officielles.

"La réunion des chefs d`état-major des pays membres de la Cédéao (Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest, 15 pays) a démarré mardi à Abuja et devrait se terminer aujourd`hui (mercredi)", a déclaré à l`AFP le directeur des affaires extérieurs de la Cédéao, Abdel-Fatau Musah. Il n`a fourni aucun détail sur cette réunion dont la tenue a aussi été confirmée par un porte-parole de l`armée nigériane, le colonel Mohammed Yerimah, contacté par l`AFP.

La rencontre "n`est pas pour les médias" a souligné le colonel qui s`est aussi refusé à donner toute précision.

Selon un haut responsable militaire participant à la réunion, celle-ci était notamment consacrée à "la question de la logistique".

Une source diplomatique à Abuja a estimé qu`elle devait permettre aux armées des pays de la sous-région d`"organiser" une éventuelle intervention en Côte d`Ivoire.

"Ce que nous savons, c`est que la Cédéao souhaite envoyer une force de 2.000 à 3.000 hommes. En a-t-elle la capacité? Ca, c`est une autre question", a jugé cette source ayant requis l`anonymat.

Au terme d`un sommet de ses chefs d`Etat à Abuja vendredi, la Cédéao, qui a exigé maintes fois le retrait de Laurent Gbagbo après l`élection présidentielle du 28 novembre, avait annoncé l`envoi d`émissaires en Côte
d`Ivoire et menacé de mener une opération militaire destinée à renverser son régime si nécessaire.

La grande majorité de la communauté internationale estime qu`Alassane Ouattara, autre président proclamé de Côte d`Ivoire à l`issue de l`élection, est le chef d`Etat légitime du pays.

"En cas de rejet de cette demande non négociable, la Communauté n`aura d`autre choix que de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris l`usage de la force légitime, pour réaliser les aspirations du peuple ivoirien", avait prévenu la Cédéao.

Cependant, des discussions sont en cours et le président nigérian Goodluck Jonathan, qui préside actuellement la Cédéao, a assuré mercredi qu`elles allaient se poursuivre.

Mandatés par la Cédéao, les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et cap-verdien Pedro Pires ont rencontré mardi à Abidjan M. Gbagbo, à qui ils étaient venus demander de quitter le pouvoir, et Alassane Ouattara.

Mercredi, après s`être entretenu avec deux de ces émissaires venus à Abuja lui faire un compte rendu de la mission, M. Jonathan a annoncé que les émissaires retourneraient à Abidjan le 3 janvier. Refusant de donner des précisions sur le contenu des discussions à venir, Goodluck Jonathan a souligné l`importance de poursuivre un dialogue.

"Quand il y a une dispute, c`est le dialogue qui résout tous les différends, ce dialogue est en cours", a-t-il dit à la presse à l`issue de l`entretien avec les deux émissaires.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 9:05