PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

la gestion des eaux transfrontalières

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

la gestion des eaux transfrontalières

Message par Admin le Mer 5 Aoû 2009 - 12:28

Atelier sous-régional sur la gestion des eaux transfrontalières



Un atelier de renforcement des capacités sur le thème « L’apport de la presse dans la gestion des eaux transfrontalières en Afrique de l’Ouest » s’est tenu à l’Hôtel du Lac de Cotonou. Une trentaine de professionnels des média venus des pays de la sous-région y était invitée. La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de la Directrice adjointe de cabinet du Ministère de l’énergie et de l’eau, Mme Bintou Taro Chabi Adam, représentant le Ministre Sacca Lafia.


C’est pour informer et sensibiliser les professionnels des médias de la sous-région et du Bénin que le partenariat mondial de l’eau (Global Partnership Water) en collaboration avec le Partenariat national de l’eau du Bénin (PNE-Bénin), a initié cet atelier sous- régional de renforcement de la capacité des hommes et femmes des médias. Pour Mme Bintou Taro Chabi Adam Directrice adjointe de cabinet du Ministère de l’énergie et de l’eau, l’eau, en tant que ressource naturelle d’importance au niveau de notre système climatique, est confrontée à deux réalités à savoir la réalité physique et la réalité politique des unités d’organisations humaines, dont la conciliation impose des exigences de coopération.

Le Bénin, se situe dans un contexte d’interdépendance hydrologique avec plusieurs pays de la sous-région. C’est le cas des cours d’eau du Mono, de la Pendjari et du Niger que le Bénin partage avec ses voisins. Et le gouvernement du Bénin s’emploie à promouvoir une gestion et une utilisation rationnelles des ressources en eau du pays, non seulement pour en permettre l’usage domestique et garantir la distribution de l’eau potable, mais aussi pour assurer la croissance des activités agricoles et industrielles et renforcer la coopération avec les Etats partageant les mêmes ressources en eau. Et c’est en cela que l’apport de la presse dans la gestion des eaux transfrontalières en Afrique de l’Ouest est important. Les eaux transfrontalières, sources de richesse, peuvent être également sources de tension entre les pays qu’elles desservent, d’où la nécessité de la mise en place d’un mécanisme adéquat de gestion de l’information sur les questions des eaux transfrontalières.

A la cérémonie d’ouverture des travaux, le Vice-président du Partenariat national de l’eau du Bénin (Pne-Bénin), André Toupet a déclaré que sa structure est très honorée que le choix soit porté sur le Bénin pour abriter cet atelier.

Pour lui, la question des cours d’eau internationaux ou partagés est importante, car dans la réalité, l’eau source de vie tend à devenir par moments et par endroits source de conflits entre les Etats. Selon André Toupet, la Communauté entière, ayant prise conscience de l’enjeu, a mis en place des mécanismes adéquats susceptibles de les juguler. Ces mécanismes, afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle, ont besoin d’être connus de tous, et c’est ce qui justifie cet atelier organisé à l’intention des professionnels des média de la sous-région.

Puisqu’on doit se souvenir du différend, certes clos, concernant l’île de L’été, né de l’interdépendance hydraulique entre le Bénin et le Niger. De telles situations sont préoccupantes et ne cessent de mobiliser la communauté internationale et les Etats de l’Afrique de l’Ouest.

C’était également l’occasion d’informer les hommes des médias de l’élaboration d’une nouvelle loi portant gestion de l’eau en République du Bénin fondée sur la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) en cours d’examen à l’Assemblée nationale, de l’élaboration d’une politique nationale de l’eau soumise à l’approbation du Gouvernement et de l’élaboration en cours d’un Plan d’Action National de GIRE (PANGIRE).


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 13:31