PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

"Au nom de Jésus", des femmes prient à Abidjan pour la paix

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

"Au nom de Jésus", des femmes prient à Abidjan pour la paix

Message par Admin le Lun 27 Déc 2010 - 18:21


"Au nom de Jésus", des femmes prient à Abidjan pour la paix



Plusieurs centaines de chrétiennes, affichant clairement ou
plus discrètement un soutien à Laurent Gbagbo,
se sont rassemblées lundi à Abidjan pour prier pour
la paix en Côte d`Ivoire, plongée dans
une grave crise depuis un mois

Plusieurs centaines de chrétiennes, affichant clairement ou plus discrètement un soutien à Laurent Gbagbo, se sont rassemblées lundi à Abidjan pour prier pour la paix en Côte d`Ivoire, plongée dans une grave crise depuis un mois, a constaté l`AFP.

"Au nom de Jésus!", "Nous sommes tes enfants, nous te supplions, aie pitié de nous!", entendait-on dans la foule, où figuraient quelques hommes, rassemblée Place de la République, une des plus grandes de la capitale
économique.

"Nous sommes là pour la repentance de la Côte d`Ivoire, pour que les enfants de la Côte d`Ivoire puissent se réconcilier", a déclaré à l`AFP Hortense Koladé, présidente de l`Association des femmes chrétiennes de Côte
d`Ivoire, à l`origine de ce rassemblement.

"La guerre, ce n`est pas ça la solution. (...) C`est Dieu qui est la solution de toutes choses", a dit Mme Koladé, visage couvert de cendres et portant par-dessus ses vêtements un sac de jute, comme beaucoup, en signe d`"humilité".

"Toutes ces Ivoiriennes qui sont là, c`est pour la Côte d`Ivoire qu`elles sont là, c`est pour le président Gbagbo qu`elles sont là!", a affirmé l`une de ces chrétiennes, Christine Brissi. "La situation actuelle, c`est la faute de la Cédéao, de la communauté internationale, de l`ONU, de l`UE (Union européenne) qui ne veulent pas laisser celui qui a gagné les élections normalement et qui a été élu constitutionnellement", a-t-elle martelé.




La Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao) a menacé
Laurent Gbagbo, proclamé président par le Conseil constitutionnel à l`issue du
scrutin du 28 novembre, de recourir à la force s`il ne quitte pas le pouvoir.
Trois chefs d`Etat ouest-africains doivent lui demander mardi à Abidjan de
se retirer au profit d`Alassane Ouattara, reconnu président par l`immense
majorité de la communauté internationale.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 22:35