PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Projet « un étudiant, un ordinateur » de Me Adrien Houngbédji:Une ambition novatrice

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Projet « un étudiant, un ordinateur » de Me Adrien Houngbédji:Une ambition novatrice

Message par Admin le Ven 24 Déc 2010 - 9:29


Projet « un étudiant, un ordinateur » de Me Adrien Houngbédji:Une ambition novatrice



En annonçant le samedi 18 décembre dernier au stade de l’amitié de Kouhounou son projet « Un étudiant, un ordinateur », le candidat de l’Union fait la Nation (« Un »), s’est donné comme objectif de réduire la fracture numérique existant entre les apprenants du Bénin et ceux des pays les plus avancés.


C’est un projet audacieux, mais bien réfléchi car l’informatique et l’internet sont désormais incontournables dans le village planétaire qu’est devenu le monde depuis quelques décennies. L’étudiant qui ne s’approprie pas des Technologies de l’information et de la communication (Tic) est inévitablement considéré comme l’analphabète du 21ème siècle. Et c’est donc pour éradiquer ce « mal » que Me Adrien Houngbédji a proposé cette thérapie qui n’est que celle de toute l’Union. En partageant avec les militants et sympathisants de l’« Un » ce projet, Adrien Houngbédji déclarait ce samedi : « Le monde évolue au rythme des Tic. C’est pourquoi nous mettons en place un dispositif ambitieux permettant à notre jeunesse en formation d’évoluer au rythme de son temps. Notre ambition, c’est un étudiant, un ordinateur et un accès numérique sur tous les campus. Nous le ferons méthodiquement et progressivement, à partir de la prochaine rentrée… ». Il déclinait ainsi la méthode par laquelle il réussira ce projet auquel il accorde une importance capitale. Pour lui, il ne s’agit pas d’atteindre les objectifs en une seule année. L’essentiel est d’y aller progressivement, faculté par faculté ou bien, démarrer par les étudiants en fin de cycle. C’est surtout la méthode qui compte. Le candidat de l’Union a d’ailleurs assuré qu’il n’y aura pas de navigation à vue. Et l’initiative est d’autant réalisable qu’en posant comme hypothèse qu’elle s’applique aux étudiants de première année, les plus nombreux et en considérant que le coût moyen d’un ordinateur aujourd’hui est de 200 00F Cfa, on sera entre 3 et 4 milliards d’investissement. Le Bénin pourrait même faire assez d’économie s’il achetait le matériel en gros. Cette décision qui devra permettre de former des étudiants modernes capables de résoudre les nouveaux problèmes du sous-développement, reste possible surtout que les investissements devront se faire sur un budget annuel d’environ 1000 milliards F Cfa. Loin d’être démagogique, le projet « Un étudiant, un ordinateur », est bien pensé et réalisable. Ce n’est donc pas un projet irréaliste comme l’aurait soutenu le conseiller technique du Chef de l’Etat, Amos Elègbè


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 12:27