PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Positionnements pour la présidentielle de 2011 : Le plein pour Yayi et Houngbédji

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Positionnements pour la présidentielle de 2011 : Le plein pour Yayi et Houngbédji

Message par Admin le Mer 15 Déc 2010 - 10:23


Positionnements pour la présidentielle de 2011 : Le plein pour Yayi et Houngbédji



Chaque jour qui passe nous rapproche de la présidentielle et dans les états-majors politiques, c’est le branle-bas de positionnements. Les réunions statutaires se succèdent et leurs conclusions se ressemblent : elles sont consacrées à déclarer publiquement les choix des partis politiques dans la perspective de la présidentielle de 2011. A ce petit jeu, il faut avouer que seuls, le chef de l’Etat Boni Yayi et le candidat de l’opposition regroupée au sein de l’Union fait la Nation tirent leur épingle du jeu en recueillant soutien sur soutien.


Le Bénin compte aujourd’hui près de trois cent partis, mouvements et associations politiques dont la vocation est la conquête et la gestion du pouvoir d’Etat. Mais tous ces partis, mouvements et associations politiques ne sont pas en mesure de présenter un candidat à l’élection présidentielle. Alors, à la veille de chaque élection, les militants se retrouvent soit en conseil national, en congrès ordinaire ou en session extraordinaire pour décider de la conduite à tenir pendent les élections. Ainsi, les dirigeants proposent à leurs militants les candidats en lice. Les critères sont définis selon la volonté et le désir des responsables de ces partis politiques. Au terme de ces rencontres, on rend public une déclaration pour dire le candidat pour qui le parti va mouiller les maillots pour l’élection présidentielle. On fait croire que le choix est fait de façon démocratique.

Mais au lendemain de ces déclarations des voix s’élèvent parfois pour contester le choix des dirigeants, ainsi on voit des dissidences qui naissent et qui font des déclarations contraires au choix des responsables. Une telle situation fragilise les partis politiques qui sortent des élections affaiblis. Avec la prochaine présidentielle au Bénin, on va désormais assister tous les week-ends à des congrès des partis politiques pour designer leur candidat. Déjà certains ont commencé par donner leur position. On a vu le week-end dernier l’Union Nationale pour le Développement et le Progrès annoncé les couleurs avec son conseil national qui a décidé de porter son choix sur le candidat de l’Union fait la Nation Me Adrien Houngbédji. Mais ce choix semble ne pas avoir l’adhésion de tous les militants de l’UNDP. Léon Ahossi et Joachim Dahissiho tous députés à l’Assemblée Nationale, élus sur la liste de l’UNDP ont pendant longtemps milité au sien du groupe G13 et tout le monde attendait qu’ils proposent le candidat ABT à ce conseil national. Aujourd’hui on entend dire que d’autres dans les jours à venir monteront au créneau pour dire le nom de leur candidat. D’autres rencontres de partis politiques s’annonce pour le week-end prochain pour choisir leur candidat, il s’agit notamment de la rencontre des militants du Parti national Ensemble du professeur Albert Tévoédjrè qui est dirigé par Julien Kpoviessi. A la sortie de cette rencontre, ce parti va aussi rendre publique le nom du candidat qu’il veut soutenir en 2011. Des sources annoncent déjà que ce choix se portera sur Boni Yayi.

Une autre source annonce que ce choix de Boni Yayi serait contesté par certains militants qui vont proposer le candidat Houngbédji. Cette contradiction qui s’observe au lendemain du choix des candidats réside dans le fait que chacun veut imposer un candidat avec qui il est sur de trouver son compte avec ce dernier au cas où il serait élu. Le choix d’un candidat à la veille d’une élection présidentielle est une chose évidente, car il permet de savoir qui sont les ouvriers de première heure ceux des dernières heures. Dans ce jeu de choix certains partis politiques qui ne sont pas représentatifs attendent de voir là où va se retrouver le grand groupe des partis politiques avant de faire leur choix, ceci pour ne pas faire un mauvais choix et se retrouver dans l’opposition au candidat qui sera élu. De beaux jours s’annoncent pour les candidats à l’élection présidentielle de 2011 au Bénin. Pour l’heure, seuls les candidats poids lourds comme Boni Yayi et Me Adrien Houngbédji raflent la mise des soutiens.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017 - 7:33