PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Côte d`Ivoire: Sarkozy soutient la décision "courageuse" de la Cédéao

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Côte d`Ivoire: Sarkozy soutient la décision "courageuse" de la Cédéao

Message par Admin le Mer 8 Déc 2010 - 15:58


Côte d`Ivoire: Sarkozy soutient la décision "courageuse" de la Cédéao




Nicolas Sarkozy a salué mercredi lors du Conseil des ministres la décision "courageuse, historique" de la Cédéao, l`organisation régionale ouest-africaine, qui a demandé au président sortant ivoirien Laurent Gbagbo de "rendre le pouvoir", a rapporté le porte-parole du gouvernement.

Le chef de l`Etat "s`est félicité, a salué à sa juste valeur la décision de la Cédéao concernant (...) la validation de l`élection de M. (Alassane) Ouattara", a déclaré François Baroin en rendant compte des travaux du Conseil.

"C`est une décision courageuse, historique et susceptible de faire évoluer les lignes", a poursuivi M. Baroin, précisant que Nicolas Sarkozy suivait "évidemment" et "de très près" la situation ivoirienne et devait évoquer ce dossier dans la journée lors d`un entretien téléphonique avec son homologue russe Dmitri Medvedev.

Réunie mardi dans la capitale nigériane Abuja, la Communauté économique des Etats de l`Afrique de l`Ouest (Cédéao) a demandé à M. Gbagbo de "rendre le
pouvoir sans délai" en se soumettant aux résultats de la présidentielle certifiés par l`Onu et qui concluent à la victoire de son rival Alassane
Ouattara.

L`Union africaine (UA) a enfoncé le clou mercredi par la voix de son président en exercice, le Malawite Bingu wa Mutharika, qui a estimé que le chef de l`Etat ivoirien sortant devait se retirer pour "respecter la volonté du peuple" et éviter un "bain de sang".





_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 22:29