PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Déclarations du Chef de l’Etat devant des jeunes au Palais des congrès : Boni Yayi remet en cause le symbolisme de la jarre trouée de Ghézo (Déjà des vagues d’indignation)

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Déclarations du Chef de l’Etat devant des jeunes au Palais des congrès : Boni Yayi remet en cause le symbolisme de la jarre trouée de Ghézo (Déjà des vagues d’indignation)

Message par Admin le Lun 22 Nov 2010 - 9:59


Déclarations du Chef de l’Etat devant des jeunes au Palais des congrès : Boni Yayi remet en cause le symbolisme de la jarre trouée de Ghézo (Déjà des vagues d’indignation)





Le Président de la République, le Dr Boni Yayi est prêt à tout pour rester au pouvoir. Une nouvelle preuve en a été donnée le vendredi 19 novembre dernier au Palais des congrès devant des milliers de jeunes où il s’est lancé dans des déclarations de nature à remettre en cause l’histoire du Bénin.

Le vendredi 19 novembre dernier, le Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi, en compagnie de son homologue Paul Kagamé du Rwanda présent au Bénin dans le cadre du symposium sur les 50 ans des indépendances africaines, s’est entretenu avec des jeunes rassemblés au Palais des congrès de Cotonou. Au cours de cette rencontre dont le but est d’amener la jeunesse béninoise à une prise de conscience pour une véritable renaissance de l’Afrique, le Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi s’est malheureusement lancé dans des déclarations tendancieuses. Voulant s’attaquer aux leaders de l’Union fait la Nation il a en effet remis en cause le symbolisme de la jarre trouée de Ghézo. Ironisant, il a déclaré que même si tous les fils du Bénin bouchent de leurs doigts la jarre trouée, elle ne pourra jamais retenir l’eau. La jarre qu’il propose lui aux Béninois n’est pas trouée, mais elle est pleine. Dans l’opinion, cette déclaration n’a pas manqué de susciter des commentaires. Pour les uns et les autres, il s’agit ni plus ni moins d’une erreur historique et culturelle très grave commise par le premier magistrat de notre pays. « En faisant ce genre de déclaration, le Chef de l’Etat remet en cause non seulement le symbolisme de la jarre trouée de Ghézo, mais aussi et surtout, il renie l’histoire de son pays », a déclaré un politologue. « C’est bien dommage que le Président Boni Yayi en arrive à cette dérive verbale. Ce qu’il a dit est suffisamment grave. Surtout que c’est devant des jeunes qui de nos jours ont perdu tous les repères. La politique politicienne ne doit pas nous amener à commettre de ces erreurs. Le Chef n’est pas excusable. Car il n’a pas rendu hommage au roi Ghézo qui a révolutionné l’agriculture dans notre pays. Il urge qu’il reprécise le sens de sa pensée », a renchéri un enseignant chercheur au département d’histoire de la faculté des arts, lettres et sciences humaines de l’université d’Abomey-Calavi. Dans les milieux politiques aussi, les déclarations du Chef de l’Etat devant les jeunes rassemblés au Palais des congrès le vendredi 19 novembre n’ont pas manqué de susciter des indignations. Au niveau de l’Union fait la Nation par exemple, les propos du Chef de l’Etat ne surprennent pas puisqu’ils cadrent parfaitement avec l’idée qu’on a de son pouvoir. « Ce qu’il faut retenir de la déclaration du Chef de l’Etat est qu’il n’a pas à cœur la sauvegarde de l’unité nationale. La jarre trouée est le symbolisme de l’unité nationale. Aucun Chef d’Etat n’a osé remettre en cause ce symbolisme. Le plus gros héritage que le Général Mathieu Kérékou nous a laissé est d’ailleurs cette unité nationale malheureusement mal gérée par son successeur Thomas Boni Yayi. Vous aurez dû constater qu’il est allé loin dans ses propos en demandant aux appelés du service militaire qui ont déjà remis leur paquetage d’aller le reprendre », a commenté un leader de l’Union fait la Nation qui estime que c’est triste pour notre pays.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 17:22