PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Symposium : Plus élevé en dignité

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Symposium : Plus élevé en dignité

Message par Admin le Ven 19 Nov 2010 - 9:50



Symposium : Plus élevé en dignité



Par excellence, le Bénin passe pour être l’une des terres promises et avérées en Afrique en ce qui concerne les foras. Le dernier en date, c’est la grande messe sur le cinquantenaire des indépendances sous l’égide du professeur Albert Tévoédjrè. Un bla bla bla de plus !

En effet, les séminaires, symposiums et autres gothas sont organisés, concoctés, acceptés pour faire le point, pour parler de développement endogène. C’est heureux. Subir les affres de la réflexion, réflexion incrustée et assortie de propositions alléchantes, est un exercice intéressant pour les Béninois. Il ne peut en être autrement, car la réflexion se hisse au sommet des outils de recherche. Par la réflexion, on peut répondre efficacement aux aspirations des peuples. Ces genres de tribunes permettent aux intellectuels de trouver sur le papier, des pièces de rechange, des pistes alternatives à la pauvreté, à la précarité.

En réalité, les conclaves intellos permettent de résoudre fondamentalement deux équations équitables. Celle de faire sienne la volonté d’inverser les tendances qui parsèment le récit de notre développement. Aussi, ces grandes messes conduisent-elles à une approche sensitive c’est-à-dire émotionnelle. Car dans la galerie des solutions, il y a toujours un projet esthétique sans pareil. Mais comme les duvets dont on se sert pour emballer les porcelaines ne sont pas toujours élevés en dignité, il urge d’arrêter tous ces bla bla bla. Qu’ont-ils (ces foras) pu apporter au Bénin et à l’Afrique depuis lors ? Qu’ont-ils (ces foras) pu apporter à la science, à la science domestique tout au moins ? Les chercheurs qui n’ont pas encore comblé les attentes, qui n’ont pas accompli leurs réflexions dans les normes de la science ne peuvent renverser le damier des problèmes de l’Afrique. N’importe qui fait et lit un séminaire thématiquement hermétique.Et comme les bailleurs de fonds sont là, le tout est joué.

Les séances de réceptacle de mots sur les maux et de palabres sont multipliées à la perle. D’autre part, c’est une occasion pour permettre aux organisateurs de montrer leurs fulgurances et d’envisager de rentrer dans l’histoire. C’est tout.

Il suffit de voir la candeur des mots, le parcours des organisateurs qui n’ont pas depuis 50 ans pu inverser le matelas des problèmes et des réalités sociales. On ne doit plus vendre l’âme de la réflexion en ayant la coquetterie et l’art d’aligner les mots. Qu’on arrête les séminaires et autres symposiums. Passons du ridicule au concret pour corriger par l’audace, l’opinion de la réflexion, celle qui conduira au développement réel de l’Afrique.




_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 14:08