PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

40 ANS APRES SA CREATION : Le tout Puissant Poly-Rythmo va enfin à la conquête de l’Europe

Partagez

guy
Initié
Initié

Messages : 22
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/06/2009

40 ANS APRES SA CREATION : Le tout Puissant Poly-Rythmo va enfin à la conquête de l’Europe

Message par guy le Ven 10 Juil 2009 - 9:36

25 Août prochain, l’orchestre, Poly-rythmo prendra son vol pour la France où il restera deux jours en prélude à une tournée européenne qui démarrera le 30 Août prochain par la Hollande.

La nouvelle est accueillie comme un « Ouf » de soulagement pour bien de mélomanes béninois inquiets de voir sombrer dans l’oubli, l’un des meilleurs orchestres de la sous- région, qui passait même dans les années 1970 - 1980, pour l’orchestre national du Bénin. Quarante ans donc après sa création en 1969, le Tout puissant Poly- Rythmo sera en Europe pour une tournée qui le conduira en France, en Hollande, en Belgique et en Allemagne. Un programme très chargé pour le chef d’orchestre Clément Mélomé et sa bande. Ils seront au total onze à effectuer ce voyage que Clément Mélomé espère bénéfique pour la renaissance du groupe. Le soliste, Maximus unitas Adjanohoun, le bassiste, Bentho Gustave, le chanteur et saxophoniste Pierre Loko, le chanteur Vincent Ahehehinnou et bien d’autres ténors du groupe feront partie de cette délégation à qui est assigné une mission historique. Pour Clément Mélomé, l’initiative vient de l’actuelle manager du groupe, une française dénommé Elodie Maillo. Tout a commencé en Aout 2007 à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance du Bénin dans la ville d’Abomey. Après avoir assisté à la prestation du groupe Poly-Rythmo, la mélomane française, émue par le savoir faire de cet orchestre a tenu à échanger avec les membres du groupe. Plus tard, elle rencontre Clément Mélomé et scelle par ce dernier un contrat de collaboration avec le groupe. De retour en Europe, Elodie Maillo, s’est assignée la tâche d’offrir l’opportunité à ce groupe légendaire de bénéficier d’une seconde chance, mais cette fois-ci sur le plan international. « Quand on a l’occasion de découvrir le Tout-Puissant Poly-Rythmo sur scène, il est difficile de comprendre pourquoi ce groupe ne s’est pas davantage illustré à l’international. » s’étonne la nouvelle manager du groupe. Il s’agira donc d’un voyage de prise de contact avec le public européen. Une révélation mondiale d’un talent toujours resté caché sur les scènes du Bénin et de quelques pays de la sous- région. Pour Clément Mélomé, l’enjeu est de taille. Le groupe n’a pas droit à l’erreur. Toutes les dispositions sont prises pour valablement défendre les couleurs du Bénin à cette grande tribune. Conscient de l’ampleur de la mission du groupe Poly Rythmo, Le ministre de la culture, Galiou Soglo, ne s’est pas fait prier. Il souhaite introduire le groupe auprès du président de la République afin qu’il reçoive sa bénédiction avant le voyage. Une assistance symbolique sera également apporté au groupe par le gouvernement afin de lui permettre de bien réussir sa mission.

Crée en 1969, le groupe Poly- Rythmo doit son existence au label Poly-Disco, une structure de vente de disque qui a acheté des instruments et a permis au Poly- Rythmo de se former. Neuf membres composaient le groupe à l’époque de sa formation. Il s’agissait entre autres des regrettés Eskil Lohento et Bernard Zoundégnon dit Papillon, Bento Gustave, Pierre Loko, Mascimus Adjanohoun, Cosme Kapho, Mélomé Clément, Gabo et Vincent Ahehehinnou. Il s’agit d’une solide formation musicale qui a accompagné de nombreux artistes nationaux, notamment, Blucky d’Almeida, Avolonto, Assa Cica, Boya Joachim, Marcos Gbeté, Nel Oliver, Madou, Sagbohan, Stan Tohon, Mama Franco, Dassabouté, Kiri Kanta et bien d’autres. Sur le plan international, le Tout puissant Poly- Rythmo s’est illustré aux côtés des artistes, Aïcha Koné, Manu Dibango, Tchala Muana, Meiway, Baïlly Spinto, Nayanka Bel, Ekambi Brillant, N’pongo Love, N’Galé Jojo… En quarante ans de carrière, le groupe a effectue des tournées en Angola, Lybie, Congo, Togo, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria, Niger et Gabon. En 1982, la mort de deux des membres fondateurs, Papillon (guitare) et Yehoussi Leopold (batterie), freina l’élan du Tout-Puissant Poly- Rythmo au moment où il connut le succès le plus important avec l’album Zero-Zero. Depuis lors, le groupe a vécu de nombreuses situations tumultueuses, notamment des départs de quelques uns de ses membres, des décès. Il a même souvent été victime de trafic d’influence et d’escroquerie, de la part de plusieurs promoteurs culturels qui ont usé de la naïveté et de la vulnérabilité financière du groupe pour s’enrichir au détriment de l’épanouissement de l’orchestre. Malgré les nombreuses épreuves, le Tout Puissant Poly-Rythmo ne s’est jamais disloqué. Bien qu’il n’ait jamais effectué une tournée européenne, Clément Mélomé, estime que le groupe a souvent été sollicité pour des prestations en Europe mais n’a jamais pu effectuer le voyage à cause du nombre pléthorique de son effectif. Aujourd’hui, la chance frappe à la porte du groupe qui se découvre une seconde jeunesse après avoir, pendant plusieurs décennies, fait danser des générations de mélomanes à travers le continent noir.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:16