PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Opération de déguerpissement au Congo Brazzaville, Plus de 8000 Béninois sans abris à Pointe Noire

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Opération de déguerpissement au Congo Brazzaville, Plus de 8000 Béninois sans abris à Pointe Noire

Message par Admin le Mer 10 Nov 2010 - 11:09




Opération de déguerpissement au Congo Brazzaville, Plus de 8000 Béninois sans abris à Pointe Noire



Depuis le vendredi 5 novembre dernier, les autorités congolaises ont entrepris une opération de déguerpissement au sein des populations installées le long de la plage de Pointe Noire. Parmi les sinistrés, le nombre de Béninois est estimé à plus de 8000 sans abri. On y dénombre aussi un mort et des blessés.

« C’est dans le cadre de la construction d’un nouveau Port à Pointe Noire que les autorités de la ville nous ont demandé de déguerpir », a confié une Béninoise résident au Congo Brazzaville. Selon elle, c’est le samedi 30 octobre dernier, qu’à travers un communiqué, qu’ils ont été informés de l’opération de déguerpissement prévue au village des pêcheurs. De sources concordantes, les autorités congolaises auraient donné un délai de cinq jours à tous les occupants situés dans l’emprise du nouveau chantier de construction du deuxième port de la ville pour plier bagage. Ainsi, selon les mêmes sources, tôt dans la matinée du vendredi 5 novembre, les opérations de démolition desdites habitations ont effectivement démarré. Et ce, « en présence des forces de l’ordre armées », a-t-on appris.

Toutes les habitations sont détruites et systématiquement brulées.

Cette opération concerne une zone où sont installés depuis plusieurs décennies des pêcheurs parmi lesquels il y a une forte colonie béninoise qui, selon nos investigations contribuent énormément à l’animation de la vie économique du pays notamment à Pointe Noire.

Ils sont donc plus de 8000 Béninois sans abris. Plus de 600 habitations ont été détruites, selon les informations recueillies auprès des victimes. Certaines femmes et leurs petits enfants ont trouvé chez le consul du Bénin à Pointe Noire tandis que les hommes surveillent les bagages entreposés dans les pirogues le long de la plage. Des pirogues que les autorités congolaises menacent également de brûler, si elles ne sont pas dégagées à temps par leurs propriétaires. Plus de 250 pirogues donc menacées de destruction dans les tout prochains jours. « Les moteurs de ces pirogues sont gardés dans deux conteneurs déposer au domicile du Consul », a confié un pêcheur béninois.

Selon les dernières informations, les autorités congolaises auraient même empêché les Béninois de quitter le pays. Car, aux dires de ces dernières, les Béninois ne sont pas renvoyés du Congo. Elles auraient même refusé au gouvernement béninois dissuader le gouvernement du Bénin d’envoyer un bateau à Pointe Noire pour le rapatriement de ses ressortissants. Au niveau des compagnies aériennes, on aurait aussi refusé de vendre le billet aux ressortissants béninois de peur qu’ils ne quittent le pays.

Pour l’instant, certains sinistrés sont hébergés par leurs amis congolais et par le consul et d’autres continuent d’errer et de dormir à la belle étoile.

Aux dernières nouvelles, un mort et au moins un blessé ont été enregistrés au sein de la communauté béninoise.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 23 Juil 2017 - 2:38