PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Abdoulaye Bio Tchané sur « Face à 8 »

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Abdoulaye Bio Tchané sur « Face à 8 »

Message par Admin le Jeu 9 Juil 2009 - 14:03



Abdoulaye Bio Tchané sur « Face à 8 » : « La Boad va doubler son niveau d’engagement d’ici à 5 ans »

Le président de la Banque ouest africaine de développement (Boad), Abdoulaye Bio Tchané s’est prononcé ce mardi 7 juillet 2009 sur le bilan de la Banque 35 ans après sa création et les défis qui s’imposent à l’institution dans les cinq prochaines années. C’était au cours du 1er numéro de l’émission« Face à 8 » qui a vu la participation de journalistes des 8 pays membres.

« La Boad, 35 ans après », c’est le thème autour duquel a tourné l’entretien entre le président de la Boad, Abdoulaye Bio Tchané et des journalistes des 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine(Uemoa). L’impact de cette institution financière, principal organe de financement du développement des pays de l’Union était au centre des échanges. Et selon Abdoulaye Bio Tchané, l’institution présente l’un des meilleurs bilans dans son domaine en matière opérationnelle et de financement. Ainsi, en termes de volume d’engagement, la Boad a investi plus de 1400 milliards de Fcfa pour accompagner environ 500 projets intégrateurs dans l’ensemble des 8 pays de l’Uemoa. Les interventions se sont cristallisées aussi bien dans les domaines des grandes infrastructures que dans celles de base et de la formation des ressources humaines. Il s’agit notamment du renforcement du réseau routier, des infrastructures portuaires et aéroportuaires et surtout du secteur de l’énergie où, en plus de la construction des barrages, plus de 500 milliards de Fcfa seront mobilisés dans le cadre d’un nouveau plan stratégique afin d’améliorer l’accès à l’électricité. Les efforts de diversification conduiront vers la mobilisation des ressources internes et du secteur privé afin de faire face aux effets de la crise financière internationale et aux nouvelles donnes qui s’imposent à ces économies. Cette adaptation est d’autant plus importante selon le président de la Boad, que le financement du secteur privé, principal vecteur de croissance des économies de ces Etats, nécessite des moyens colossaux que la banque ne peut plus porter seule. Pour les 5 prochaines années, la Boad s’est dotée, avec l’appui des partenaires, d’un plan stratégique dont l’objectif est de doubler son niveau d’engagement pour affronter les nouveaux défis que posent le développement durable, l’environnement, l’accès à l’eau potable et aux services financiers. Tout en confirmant l’ouverture du capital de la Banque aux pays comme l’Inde, la Chine ou le Brésil, Abdoulaye Bio Tchané précise que les pays africains disposent d’un potentiel sur lequel peut se construire leur développement.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 14:10