PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Trois ministres annoncent leur départ du gouvernement

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Trois ministres annoncent leur départ du gouvernement

Message par Admin le Mar 12 Oct 2010 - 13:56




Trois ministres annoncent leur départ du gouvernement




« Je l’ai trop défendu, maintenant qu’il m’a rappelé au gouvernement, laissez-moi quelques semaines, le temps de me faire une santé financière puis je vous rejoins ». Cette phrase est d’un ministre du gouvernement Yayi qui, après une analyse minutieuse de la situation a compris que, pour sauver sa carrière politique, il n’est point d’espoir de s’entêter à rester avec Boni Yayi. Le ministre en question, qui a hérité d’un ministère fabriqué sur le tas pour le contenter, avait brouillé avec les ténors de son parti originel, il y a cinq ans. L’ancien député a raté de près de se faire réélire une fois dessouché de son ancien parti. Artisan de l’arrivée de Boni Yayi au pouvoir, le nouveau ministre avait, à coups de sorties fracassantes, brisé la passerelle entre lui et l’Union fait la Nation. Aujourd’hui comme l’a souligné Karl Marx dans son célèbre ouvrage, le manifeste du parti communiste : Dans les conditions bien déterminées, tout phénomène tend vers son propre contraire. Le proYayi est déjà proUnion fait la nation et cherche maintenant le moindre alibi pour sauter de la barque en difficulté. L’autre ministre qui, lui, n’avait pas prévu de quitter le gouvernement a fait parler de lui la semaine écoulée. La presse béninoise l’avait présenté comme l’instrument de Boni Yayi pour distraire les voix de l’opposition dans le Sud. Mais attention à peine le ministre a sorti le nez que Boni Yayi a commencé par lui faire des misères bien qu’étant l’un des initiateurs de son projet. Pour les proches de Yayi, le ministre en question se serait mis dans une logique où il voyait loin que Boni Yayi lui-même. On dit de lui qu’il veut préparer assurément 2016 même s’il faut se démarquer totalement de Yayi maintenant pour s’offrir une virginité même s’il aurait pu se l’offrir en quittant Yayi plus tôt. Dépassé aujourd’hui par les humeurs de son chef, le ministre qui compte sur un gros magnant financier menace de rompre les amarres avec le système pour mieux se positionner dans le cœur des Béninois. Le troisième, apparemment le plus jeune, avait accepté d’entrer dans le gouvernement Yayi juste pour montrer à Abdoulaye Bio Tchané, son ancien allié qu’il pesait quelque chose dans le cœur de Yayi. Envoyé deux fois dans sa région natale pour tenter en vain de faire ombrage au tsunami Abt, le jeune ministre a compris qu’il a été appelé au gouvernement plus pour être utilisé comme une marionnette politique que pour les prérogatives afférentes à son département ministériel. Renié par le chef de son parti qui signait récemment la lettre de demande de comparution de Yayi devant la haute Cour de justice, le jeune ministre a déjà trouvé avec son chef de parti un terrain d’entente pour quitter le gouvernement dans un mouvement d’ensemble. Voilà les trois ministres dont les départs dans les jours à venir viendront corser la note à Boni Yayi, lui qui, croyant gouverner le Bénin à son goût est paradoxalement en train d’être gouverné par le Bénin.



_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 21:25