PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Rosine confirme les dessous de la rencontre Yayi, Kérékou, Soglo et Zinsou

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Rosine confirme les dessous de la rencontre Yayi, Kérékou, Soglo et Zinsou

Message par Admin le Mer 15 Sep 2010 - 10:41

Déballages de la présidente de la Rb à l’Assemblée nationale :
Rosine confirme les dessous de la rencontre Yayi, Kérékou, Soglo et Zinsou


La dernière rencontre entre Boni Yayi et ses prédécesseurs remonte au 13 août 2010. C’est d’ailleurs la première fois depuis son avènement au pouvoir, qu’il les reçoit ensemble au même moment. Ce que beaucoup de béninois n’ont pas su, c’est que cette rencontre est intervenue du moins s’est imposée quelques heures seulement après la scène qu’a décrite Rosine Soglo à l’Hémicycle ce lundi 13 septembre 2010.

Dans l’éditorial du 18 août 2010 intitulé « Eloigner l’allumette de la poudrière », votre journal avait donné l’information sans trop la détaillée au regard de sa gravité. Nous écrivions en substance : « En fin de semaine dernière, on a vu les anciens présidents Zinsou, Soglo et Kérékou se rendre au Palais de la République. Les échanges ont porté sur la tension politique dans le pays. Cette rencontre serait la suite d’une autre qui a eu lieu entre le Chef de l’Etat et Rosine Soglo. De graves propos auraient été tenus et ont nécessité la tenue urgente de la réunion entre les anciens et l’actuel Chefs de l’Etat. Cela est préoccupant… ». Après les déballages de la Présidente Rosine Soglo il est permis d’apporter quelques éclaircis sur ce qui en ce temps avait été jugé préoccupant.

La scène se passait le vendredi 13 août 2010. En début d’après midi, deux différentes sources informaient de ce que le président Yayi serait au domicile du couple présidentiel Soglo. Le but de la démarche serait de dissuader Rosine Soglo et les députés de son camp (opposition) dans leur projet de demande de poursuite du Chef de l’Etat devant la Haute Cour de Justice. Les sources indiquaient que la colère du Chef de l’Etat serait intervenue au moment où contre ses attentes et espérances, Rosine Soglo a fait savoir qu’elle est bel et bien signataire de la demande et que celle-ci serait déjà déposée. Face à aux propos de Yayi, nos sources indiquent que Rosine Soglo a voulu se lever de son siège et faire face à Yayi mais elle a été (heureusement) retenue par ses fils Léhady et Galiou. Et c’est donc suite à la violence verbale du Chef de l’Etat que Nicéphore Soglo aurait rapporté les propos de Boni Yayi à ses collègues Emile Derlin Zinsou et Mathieu Kérékou. Ensemble ils ont décidé de rencontrer le Chef de l’Etat Boni Yayi le soir même de ce vendredi 13 août 2010 au Palais de la Présidence à 18 heures. C’est ce qui explique le mémorable face-à-face entre les trois (03) anciens Présidents de la République et l’actuel locataire de la Marina. Les déclarations du Président Emile Derlin Zinsou sur Radio France International il y a quelques jours semblent bien confirmer tout ceci. Il disait entre autres : « …nous les anciens plus que les autres savons par expérience où les choses commencent, on ne sait jamais comment ça finit C’est en fonction de cela que nous avons, nous tous les trois anciens présidents, décidé de parler au Chef de l’Etat et aux opposants, pour qu’il n’y ait pas d’excès de langage, qu’il n’y ait pas de provocation, parce qu’on ne sait jamais, il suffit de peu de chose, il suffit d’un imbécile qui fait un geste malheureux et puis ça flambe, j’espère que ce ne serait pas le cas chez nous… »

La réponse de Yayi à ses prédécesseurs

Parallèlement à l’information relative aux propos de Yayi au domicile des Soglo, d’autres indiscrétions ont fait savoir qu’à l’appel au calme des anciens présidents, l’actuel Chef de l’Etat aurait réaffirmé toute sa colère face au projet de sa poursuite devant la Haute Cour de Justice. Boni Yayi aurait affirmé ne pas comprendre tout cet acharnement contre sa personne alors que ses accusateurs ne seraient pas aussi propres comme ils tentent de le faire croire. A en croire certaines sources, Boni Yayi auraient exhibé aux trois anciens présidents, les documents relatifs à l’achat et au changement de nom d’une propriété immobilière à Neuilly en France par Me Adrien Houngbédji. Toutes choses qui ont amené les anciens présidents à projeter une rencontre avec les leaders de l’opposition. Ironie du sort c’est au lendemain de la confirmation par Rosine Soglo des informations reçues il y a un mois que Houngbédji sort les preuves du faux en écriture relatif à un supposé bien immobilier à Neuilly en France.

INTEGRALITE DES PROPOS DE ROSINE SOGLO

Te voilà revenu monsieur le président. Je crois que je vous manquais. Mais vous ne m’avez pas beaucoup manqué. Vous allez me supporter encore longtemps. Il parait que vous avez dit que j’étais morte. On m’a appelé de partout pour me dire que j’étais morte. Je me suis dit bravo. Mes compatriotes me donnent encore 10 années de vie. Le Seigneur là-haut va pouvoir être tranquille, car si je vais là-bas, je vais mettre le bordel.

C’est pourquoi, il me laisse rester ici. Monsieur le Président, je vais dans le même sens que mon jeune frère, mon jeune fils (Augustin Ahouanvoebla). J’ai demandé à tous ceux qui sont d’accord avec moi que nous votons les lois et que nous allons toujours voter. Mais Robert Dossou qui parle de béninoiserie. Et bien, c’est lui le premier qui parle de la béninoiserie depuis quelques temps. Je ne sais pas où il va avec ce qu’il fait. Mais la Cour constitutionnelle, nous allons la balayer. Robert Dossou, le premier. Moi je vous le jure. Qu’est ce que c’est que ça ? Tous ceux qui nous font la loi auront tort. Celui qui dit ça, je vais vous le dire. Votre président, je vais vous dire ce qu’il dit sur vous les députés. Qu’il va nous cogner. Dans ma maison, devant moi, chez moi, assis chez moi devant mon mari, il m’appelle ma chère maman, il appelle mon mari, mon cher papa. Je crois que ce jour là, il a totalement perdu le sens. C’est sûr, il a disjoncté, il a dit : je vais vous cogner. Il a répété ça quatre fois. Il a dit les députés, je vais vous cogner, les députés je vais vous cogner. Il a terminé en disant « Je vais mettre le pays à feu et à sang ». Oui, je le jure sur Dieu. Je n’étais pas seule. Il y avait le ministre d’Etat Koupaki qui était là. Il y avait le ministre des finances qui était là. Il y avait mon mari qui était là. Il y avait mon fils Léhady, il y avait le ministre Ganiou qui était là. Je ne sais pas ce qu’il est allé faire dans cette galère. Il était là lui aussi. Je lui ai dit, vous êtes où ? Vous allez cogner qui ? On a entendu Kérékou dire je vais marcher sur des cadavres. C’est lui le cadavre aujourd’hui, c’est lui. Ceux qui sont en train de parler de mon pays, qu’ils savent que nous l’avons élu. C’est comme ça qu’il nous traite. Il va mettre le pays à feu et à sang. Et qu’il va nous cogner nous les députés. Mais qu’il essaie de me cogner. Personne ne peut me cogner dans ce pays. C’est moi qui vais le cogner. Et je peux le matraquer. Je lui ai dit : je vais lui faire une publicité et j’ai même commencé par faire la publicité que nous avons élu un « fou » à la tête de l’Etat. Il ne respecte pas sa nation. Il ne respecte pas la population béninoise. Il n’a qu’à mettre le pays à feu et à sang. Il n’a pas à dire qu’il va cogner les députés. Qu’il aille cogner ceux qui l’ont fait élire, les Cauris et les Fcbe. Il n’a pas fait élire la majorité ici. Alors qu’il prenne garde. Que le président Yayi Boni prenne garde. Moi Rosine Vierra Soglo aveugle. Je lui dis ça aujourd’hui. Qu’il prenne garde. Il parait que les gens disparaissent. Que Gbadamassi ce voyou, ce loubard, ce coupeur de route »


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.
avatar
guyardo
Adepte
Adepte

Messages : 84
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 35
Localisation : Bénin

Re: Rosine confirme les dessous de la rencontre Yayi, Kérékou, Soglo et Zinsou

Message par guyardo le Jeu 16 Sep 2010 - 9:52

Le prégo ne pourra mettre le pays à feu et à sang. De plus lui même ne pourra pas verser son sang parce qu'on n'a pas besoin .

    La date/heure actuelle est Ven 28 Juil 2017 - 0:34