PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

La HAAC avait présélectionné la radio ICC FM de Guy Akplogan

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

La HAAC avait présélectionné la radio ICC FM de Guy Akplogan

Message par Admin le Lun 6 Sep 2010 - 17:12


La HAAC avait présélectionné la radio ICC FM de Guy Akplogan



Dans sa Décision N°09-004/HAAC du 28 janvier 2009 portant présélection des projets des promoteurs de radiodiffusions sonores et de télévisions privées, la HAAC avait déjà pré-attribué une fréquence radio à ICC Services et à Guy Akplogan : ICC FM.

En effet, au point I.4 - 13 de l’article 1er de la dite décision, et suite au Communiqué n°030-08/HAAC/PT/SG/SGA/SA du 07 juillet 2008 au procès-verbal de la séance d’ouverture et de dépouillement des plis dans le cadre de l’appel à candidatures pour l’attribution de fréquences aux promoteurs de radiodiffusions sonores et de télévisions privées en date du 02 septembre 2008 et au compte rendu du 21 janvier 2009 relatif à l’étude des dossiers de présélection des promoteurs de radiodiffusions sonores et de télévisions privées (appel à candidatures de 2008, Guy Akplogan pour ICC FM avait obtenu une fréquence principale à Abomey-Calavi.

L’opinion publique est alors, jusqu’ici loin de s’imaginer jusqu’où les promoteurs de Icc Services sont allés dans leur détermination à contrôler toutes les institutions de la République. Pour continuer tranquillement leur activité et le plus longtemps possible à escroquer les paisibles populations de notre pays, ils ne se sont pas seulement limités à infiltrer l’Exécutif. Plus les jours avancent, plus il se découvre que d’autres institutions de la République à l’instar de l’Autorité de régulation de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) ont également, consciemment ou inconsciemment, succombé à " l’habileté " de Icc Services. En effet, la Haac présidée par Ali Zato a présélectionné en 2008, le dossier des promoteurs de Icc Services qui ont concouru pour l’obtention d’une fréquence radio : " ICC FM "

Cela peut paraître anodin puisque le processus d’attribution de fréquence aux promoteurs de radios et télévisions privées par la Haac n’est finalement pas allé à son terme. Mais, on peut désormais affirmer sans risque de se tromper que les Béninois sont passés à côté du pis. Imaginons combien d’entre eux, restés sceptiques jusqu’à l’éclatement de l’affaire aurait fini par croire que le bonheur est à leur pied avec une attribution de fréquence à Icc Services par la Haac, une institution respectable et respectée de la République. Mieux, imaginons le nombre de clients que Icc Services aurait pu à l’époque convaincre à travers sa radio. Déjà, sans ce puissant outil d’information et de mobilisation des populations, elle est aisément arrivée grâce à la politique de bouche à oreille à duper un grand nombre de Béninois. Des manœuvres, ouvriers, cadres de l’administration publique et privée, députés et même des ministres auraient mordu à l’hameçon. Au total, une coquette somme de 70 milliards a été piquée aux 500 000 épargnants béninois qui se sont laissés berner par les différentes structures illégales de placement d’argent.

Evidemment, la HAAC n’était pas en mesure de savoir que ICC services n’avait pas d’agrément et escroquait les pauvres populations en quête de gain facile. S’il n’y avait donc pas eu la mésentente entre l’institution de régulation des médias et le gouvernement et que les fréquences avaient déjà été attribuées, la radio ICC FM aurait déjà fait des ravages… Peut-être.

Mais peut-on vraiment accuser la HAAC ?

Si le gouvernement s’est laissé prendre au piège de ICC Services, la Haac pouvait-elle y échapper ? La Haac pouvait-elle savoir qu’ ICC Services n’avait pas d’agrément pour faire le placement d’argent au Bénin ? Encore que Guy Akplogan avait envoyé son dossier de demande de fréquences de radio en tant que Ong. Il faut simplement constater que cette structure ICC Services a tenté d’asseoir son hégémonie dans tout le pays. Comment les services de renseignements généraux n’ont-ils pas su que c’est une radio qui allait servir à mieux escroquer les populations ? Heureusement que tout est découvert maintenant… Heureusement pour la Haac aussi…






_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.
avatar
guyardo
Adepte
Adepte

Messages : 84
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 36
Localisation : Bénin

Re: La HAAC avait présélectionné la radio ICC FM de Guy Akplogan

Message par guyardo le Mar 14 Sep 2010 - 14:37

AFFAIRE ICC SERVICE quelle honte pour le Bénin !!! :roll:

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 12:17