PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Exploitation de la carrière de sable de Ouidah par Cotonou : Soglo toujours coincé par Adjovi

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Exploitation de la carrière de sable de Ouidah par Cotonou : Soglo toujours coincé par Adjovi

Message par Admin le Ven 12 Juin 2009 - 15:34


Exploitation de la carrière de sable de Ouidah par Cotonou : Soglo toujours coincé par Adjovi

Ce n’est toujours pas la bonne ambiance entre Nicéphore Soglo et Séverin Adjovi. Le maire de Cotonou en veut à son homologue de Ouidah, qui a privé de sable, l’entreprise en charge de la construction d’un grand ouvrage d’assainissement de plus de 11 milliards Fcfa, financé en grande partie par l’Union européenne dans sa ville.


Malgré les démarches menées par différentes autorités dont le locataire de l’hôtel de ville de Cotonou Nicéphore Soglo pour faire changer d’avis au maire de Ouidah suite à sa décision d’interdire l’exploitation du sable continental dans la carrière de Tovè dans sa commune, Séverin Adjovi garde toujours sa position. En refusant de se montrer conciliant dans ce dossier, il adopte une attitude qui porte un coup dur à l’ambitieux projet d’aménagement du bassin XX dans le 13ème arrondissement de Cotonou. Après son lancement le 29 janvier 2009 par le chef de l’Etat, ce chantier est en souffrance parce que le sable de construction devient rare. Le maire de Ouidah qui n’a pas voulu que sa ville approvisionne Cotonou, n’est pas prêt à revoir sa décision. L’implication des différents acteurs dans ce projet d’envergure pour la ville de Cotonou ont mis leurs relations en jeu sans pour autant débloqué la situation. Selon des sources proches des autorités municipales de Cotonou, le maire Nicéphore Soglo aurait personnellement joint au téléphone son homologue de Ouidah afin qu’il révise sa position. La démarche n’a pas prospéré. Les deux n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente. Pourtant, on apprend qu’on était loin, d’imaginer une telle situation parce que les dispositions seraient prises auparavant. En effet, grâce aux démarches menées à l’endroit des autorités communales de Ouidah avant le démarrage des travaux sur le chantier à Agla, la voie d’accès laissée dans un piteux état devenue impraticable, a été rechargée entièrement. Une telle initiative n’est faisable que si la mairie est d’accord. De plus, selon le même accord de principe, rien ne devrait interdire aux exploitants du sable, de stopper cette activité, parce qu’ils seraient en règle non seulement vis-à-vis de la ville de Ouidah, mais aussi à l’endroit du ministère des mines. Les redevances sont régulièrement perçues par la commune, rassure la société adjudicataire. Si tel est le cas, il faut alors se demander ce qui est à la base de cette décision du maire Séverin Adjovi. Peut-être qu’il y aurait eu violation de contrat, s’il existe réellement avec les exploitants. Mais ce qu’il ne faut pas oublier dans ce dossier, c’est l’enjeu d’intercommunalité qui est en souffrance. Puisque, le chantier qui est en vue est une initiative de la mairie de Cotonou. Raison pour laquelle, Nicéphore Soglo s’est investi personnellement dans ce dossier. Il a sillonné la zone d’implantation du projet accompagné du Chef de la délégation de l’Union Européenne et à chaque déplacement auprès de l’Union Européenne, il a toujours exprimé le grand intérêt que la commune de Cotonou manifeste pour ce chantier. Le démarrage des travaux en Janvier dernier est le fruit d’un long parcours du combattant maire de Cotonou, d’ailleurs absent au moment où le chef de l’Etat lançait les travaux. Cela ne l’a pas empêché de suivre de très près le projet. Dans ces conditions, comment ne serait-il pas dans ses états, si le chantier est bloqué pour des raisons qu’il ne maîtrise pas. Comment alors ne pas en vouloir à celui qui a fait arrêter l’exploitation du sable alors qu’aucune situation conflictuelle n’était sur le tapis entre les deux mairies ? Le projet qui comprend entre autres la construction d’un pont de 30 mètres serait avancé si cette situation n’était pas intervenue. Ceci est d’autant plus vrai que les visites sur le terrain, montrent que c’est le remblai qui retarde en grande partie le démarrage de la construction du pont. Or, dans une zone marécageuse comme Agla, c’est le sable continental exploitable à Tovè qui intervient dans le remblai hydraulique. Il faut bien trouver une porte de sortie. Tout porte à croire que le maire de Ouidah a une idée derrière la tête en se comportant de cette manière. En réalité, il veut montrer certainement à Yayi Boni qui a lancé les travaux, qu’il est maître chez lui et qu’il détient la clé de sa cité. Autrement, c’est le maire de Cotonou qu’il vise en le coinçant par sa décision. A mesure que le blocage dur, le chantier en souffre autant alors que l’aménagement du bassin « XX » entend répondre de façon durable au fléau des inondations par la réalisation d’infrastructures imposantes. Sa réalisation contribuera non seulement à prévenir les inondations et la stagnation des eaux pluviales dans les quartiers Agla, Akplomé, Ménontin, Kouhounou et environs mais aussi, améliorera le cadre de vie des populations concernées.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

guy
Initié
Initié

Messages : 22
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/06/2009

Re: Exploitation de la carrière de sable de Ouidah par Cotonou : Soglo toujours coincé par Adjovi

Message par guy le Ven 12 Juin 2009 - 16:29

Moi je ne comprend toujours pas pourquoi SOGLO voudrait ADJOVI l'approvisionne à tout prix. confused

    La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 22:34