PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Rejet du projet de budget de l’Etat, exercice 2014:Les députés infligent une déculottée au gouvernement

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Rejet du projet de budget de l’Etat, exercice 2014:Les députés infligent une déculottée au gouvernement

Message par Admin le Ven 20 Déc 2013 - 8:47

Rejet du projet de budget de l’Etat, exercice 2014:Les députés infligent une déculottée au gouvernement








Les députés de la sixième législature viennent de donner un carton rouge à la loi des finances de l’Etat, exercice 2014. Ceci, malgré le battage juridique entretenu par le député Débourou et certains de ses collègues, autour du scrutin secret demandé par cinq députés de la minorité parlementaire. Même les procurations arrachées chez certains députés Fcbe, n’ont pu rien changer. La loi des finances 2014 a été purement et simplement rejetée.


En effet, à la reprise des travaux en plénière ce jeudi 19 décembre 2013 après la suspension des travaux mardi dernier, le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago n’est pas allé par quatre chemins pour trancher le débat juridique entretenu par deux camps politiques sur le scrutin secret. Il a en fait faire respecter les dispositions de l’article 57.2 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. « Nous devons respecter les textes. Si on ne trouve pas le consensus, ce sont les textes qui parlent. Je ne peux pas me baser sur des spéculations pour décider », a-t-il déclaré. A la demande du président Nago, le dispositif du vote a été mis en place par les huissiers. Le verdict des deux premiers scrutins a donné 43 contre et 40 pour. L’entièreté de la loi des finances soumise au vote a donné 44 contre et 39 pour. Par ce résultat, le projet de budget de l’Etat exercice 2014 est rejeté par l’Assemblée nationale. Ainsi, la minorité parlementaire au nombre de 27 s’est vu porté à 44 députés. C’est la preuve que Yayi Boni ne contrôle aucune majorité à l’Assemblée nationale. C’est aussi la preuve que c’est par contrainte et couteau sur la gorge que ses sbires le faisaient. Il a en effet suffi que le scrutin secret soit engagé pour que certains députés de la majorité s’expriment librement. Que fera alors Yayi Boni si ce n’est de prendre une ordonnance ? Selon l’article 110 de la Constitution du 11 décembre 1990, le Chef de l’Etat n’a autre choix que de mettre en vigueur par ordonnance, les dispositions du projet de loi de finances. Seulement, ce rejet constitue un camouflet pour le gouvernement.


Thobias Gnansounou Rufino


(Br Ouémé/Plateau)


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 16:06