PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Asile aux Etats-Unis:La demande du juge Houssou est acceptée

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Asile aux Etats-Unis:La demande du juge Houssou est acceptée

Message par Admin le Mer 4 Déc 2013 - 10:42

Asile aux Etats-Unis:La demande du juge Houssou est acceptée





48 heures après avoir été formulée, la demande d’asile du juge Angelo Houssou est jugée recevable par les autorités américaines. Ce qui est un grand pas dans l’obtention du statut d’exilé politique du requérant au pays de l’Oncle Sam, malgré les manœuvres du gouvernement béninois à travers son ministre de la Justice, Valentin Djènontin pour influencer la position des Etats-Unis.
Le juge Angelo Houssou est en voie d’échapper aux menaces du gouvernement du Président Yayi Boni. Les autorités américaines, après analyse de sa situation, ont jugé recevable sa demande, ce mardi 03 décembre 2013. Après cette étape, il sera procédé à l’étude de son dossier pour voir si le requérant pourra bénéficier du droit d’asile conformément aux textes en vigueur. Selon les informations, la probabilité est forte que le magistrat ait gain de cause, car il aurait franchi l’étape la plus difficile. Pour y arriver, il est en train d’être démontré à la justice américaine que la vie du juge Houssou était vraiment en danger après les ordonnances de non-lieu qu’il a rendues dans les affaires dites tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat contre la personne du Président Yayi Boni. En conséquence, en cas d’obtention du droit d’asile politique, il pourra rester aux Etats-Unis avec tous les avantages reconnus aux réfugiés. Or, ce lundi 02 décembre 2013, le ministre de la Justice, Valentin Djènontin avait déclaré que la vie du juge Houssou n’était pas en danger. Déjà, dans l’opinion, on soutient que le droit d’asile politique accordé au requérant est une victoire du droit sur la force et un nouveau camouflet pour le gouvernement du Président Yayi dans ce dossier.
Ce qui a milité en faveur du juge Houssou
Selon les informations, en raison de la délicatesse de l’affaire, les Américains sont en train de faire appliquer les traités internationaux en matière de droit d’asile. Selon la Convention relative au statut des réfugiés, un réfugié est une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle, qui craint avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et qui ne peut ou ne veut se réclamer de la protection de ce pays ou y retourner en raison de ladite crainte. Ce qu’il faut savoir, c’est que les personnes, cherchant le statut de réfugié, sont parfois appelées demandeurs d’asile. Le fait d’accueillir de telles personnes est appelé asile politique. Selon la Convention relative au statut des réfugiés de 1951 et le Protocole relatif au statut des réfugiés de 1967, les pays doivent accorder l’asile aux réfugiés et ne peuvent pas forcer un réfugié à retourner dans son pays d’origine. De ce fait, comment les Etats-Unis d’Amérique, un pays de grandes libertés, peuvent-ils s’opposer à la demande d’asile d’un juge qui se sent menacé pour avoir rendu en toute liberté sa décision dans un dossier où un Chef d’Etat, de surcroit un Chef d’Etat africain dans l’exercice de ses fonctions est partie ? Mains vides contre Kalachnikov, la loi protège le faible.
Les déboires de Houssou au Bénin
Le ministre Valentin Djènontin avait fait croire à qui veut l’entendre que la sécurité du juge Houssou est assurée sans donner les éléments matériels qui le prouvent. Qu’est ce que le gouvernement a fait pour la sécurité du juge Angelo Houssou ? Rien. Il y a une différence entre sécurité et filature dont il avait fait l’objet à Cotonou. Selon l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) dont le mis en cause est membre, le seul et unique garde du corps lui aurait été retiré. M. Djènontin s’est réfugié derrière les supposées visites dans les couvents du juge Houssou pour justifier le retrait de son unique garde de corps. Les tracasseries policières, dont ce dernier a été victime dans la nuit du 17 mai 2013 suite aux ordonnances de non-lieu qu’il a rendues dans les affaires relatives au coup d’Etat et à la tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat, n’étaient pas de nature à assurer sa sécurité. Pourquoi alors avait-on mis sur la place publique les documents relatifs à l’instruction des deux dossiers dont le juge avait la charge ? C’est comme si tout est planifié pour le livrer à la vindicte populaire. De même, les violations incessantes des lois de la République et des traités internationaux par le gouvernement béninois ne peuvent en aucune manière rassurer un juge qui a eu le courage de rendre des ordonnances de non-lieu dans deux dossiers dont le Chef de l’Etat est plaignant. Ce sont autant d’éléments qui favorisent actuellement l’octroi de l’asile politique au juge Angelo Houssou. Selon les lois américaines, il est inadmissible qu’un juge soit traité de la sorte dans l’exercice de ses fonctions. Face à cette situation, l’idéal pour le gouvernement était de se taire ou de faire profil bas. Sinon tout amalgame ou toute justification aurait été de trop et ne pouvait qu’aller en faveur du juge Angelo Houssou. Le droit est une science et tout doit se reposer sur des preuves tangibles.
Jules Yaovi Maoussi


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 16:06