PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Les Etats-Unis contraints de protéger le juge Angelo Houssou

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Les Etats-Unis contraints de protéger le juge Angelo Houssou

Message par Admin le Mar 3 Déc 2013 - 15:06

Les Etats-Unis contraints de protéger le juge Angelo Houssou





La probabilité est forte que les autorités américaines accordent l’asile politique au juge Angelo Houssou en raison des conditions dans lesquelles il a été obligé de fuir de son pays. C’est évidemment un nouvel épisode du feuilleton dit ‘’Tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat’’ qui a démarré depuis plus d’un an au Bénin.
Après avoir échappé à la filature dont il faisait l’objet dans son pays depuis quelques mois, le juge Angelo Houssou s’est retrouvé aux Etats-Unis ce dimanche 1er décembre 2013 en provenance du Ghana. A voir les menaces qui pesaient sur sa sécurité à Cotonou du fait du caractère rocambolesque de ce dossier, il est fort probable que les autorités américaines lui accordent l’asile. Et pour cause !

Après avoir prononcé le non lieu dans l’affaire dite ‘’tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat’’ contre le Chef de l’Etat, le magistrat Angelo Houssou avait fait l’objet de tracasseries policières en mai dernier. Malgré les mises en garde de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) dont il est membre, rien n’a évolué. Si aujourd’hui l’intéressé a été obligé de sortir de son pays par des voies détournées, c’est le signe que la situation s’est aggravée à la veille de la décision de Paris sur l’extradition ou non de Patrice Talon, le principal accusé dans cette affaire.

Dans ces conditions-là, les autorités américaines seront certainement dans l’obligation d’avoir les mêmes attitudes que la justice française qui continue d’examiner minutieusement la demande d’extradition de Patrice Talon. C’est à ce niveau que les Etats-Unis démontreront une fois de plus qu’ils sont respectueux des droits de l’Homme à l’instar d’autres grandes démocraties dans le monde. Dès lors, la préservation de la vie du juge Angelo Houssou devient une nécessité pour les Américains qui ne voudront pas être responsables de l’atteinte à l’intégrité physique, morale et intellectuelle d’un être humain, de surcroit un magistrat.
Mca menacé 
D’une manière ou d’une autre, la fuite du juge Angelo Houssou sur les Etats-Unis d’Amérique est une mauvaise note pour le Bénin. Elle met évidemment le Chef de l’Etat et son gouvernement dans le viseur de la communauté internationale, en général, et des Etats-Unis, en particulier. Le Bénin est aujourd’hui considéré comme le pays où l’indépendance de la justice a du mal à prendre corps avec à la clé des pressions sur les magistrats. Comme dans les vieilles dictatures, on tente d’instrumentaliser le pouvoir judiciaire à des fins politiciennes. En dehors de cette fausse note, il y a les menaces sur les libertés publiques et politiques et la libre expression.
Par la demande d’asile du magistrat Angelo Houssou, les partenaires au développement viennent d’avoir une nouvelle preuve que la démocratie est en berne au Bénin. Cet état de choses risque de faire perdre des points au pays du Président Yayi Boni, si rien n’est fait pour corriger le tir. Pour s’en convaincre, cette affaire intervient à un moment où les Etats-Unis sont en train d’examiner les conditions du renouvellement du Millenium challenger account (Mca) au Bénin.
Pour le bénéficier, il y a des conditions qui résument au respect des droits de l’Homme, à l’indépendance de la justice et à la bonne gouvernance dans le pays demandeur. Un sénateur américain avait déposé un réquisitoire contre le renouvellement du Mca pour le Bénin pour violations répétées des décisions de justice par le gouvernement du Président Yayi Boni. Donc, c’est une situation qui vient compliquer la tâche aux autorités béninoises. A l’allure où vont les choses, on tend vers une fin tumultueuse de mandat pour le Chef de l’Etat.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 16:05