PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Le décret N° 2008-802 du 31 décembre 2008 agité par les autorités rectorales et ministérielles est faux et archifaux

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Le décret N° 2008-802 du 31 décembre 2008 agité par les autorités rectorales et ministérielles est faux et archifaux

Message par Admin le Mar 19 Nov 2013 - 8:41

Le décret N° 2008-802 du 31 décembre 2008 agité par les autorités rectorales et ministérielles  est faux et archifaux



Union Nationale des Scolaires et Etudiants du Bénin (UNSEB)

01BP1012 Cotonou, Tél(00229) 97045603/97391022/94337393
Email : unsebbenin@yahoo.fr, Enr : MISAT sous le N°94/168/MISAT/DAI/ASSOC du 05/10/94
Compte bancaire : Ecobank n°0220141112344601


                   


LE  Décret EST  FAUX
Le décret N° 2008-802 du 31 décembre 2008 portant prise en charge par  l’Etat des frais d’inscription des étudiants Béninois agité par les autorités rectorales et ministérielles  est faux et archifaux
La lutte des étudiants de l’université d’Abomey-Calavi contre le paiement des frais de doubles inscriptions depuis des jours a conduit les autorités rectorales en complicité avec le ministre Abiola à faire  du faux. En effet, les étudiants se sont soulevés contre l’arrêté du recteur Sinsin qui impose le paiement des frais de doubles inscriptions. Cet arrêté scélérat n’a nullement visé le décret gouvernemental s’il existe.
Une semaine environ après le secrétaire général  du rectorat monsieur Léon Bio-Bigou avait  pris part à une émission pour ou contre la gratuité des frais d’inscriptions sur la chaine de télévision Golf-Fm. Il a révélé en face du monde qu’aucun décret n’existait. Comme un pavé dans la marre et entre deux nuits le Ministre Abiola sort un décret  gouvernemental  portant la signature de son  prédécesseur Madame Bocco Vicentia et qu’il a transmis au recteur SINSIN.   Ledit décret est signé le 31 décembre 2008 portant la signature Bocco Vicentia.   Alors que tous les Béninois savent que le 31 décembre 2008 Bocco Vicentia n’était plus ministre de l’enseignement supérieur, qu’elle avait déjà passé le témoin à monsieur  François Abiola qui l’a remplacée depuis le 22 octobre 2008.  Il apparait une chose au grand jour le décret dont le Secrétaire Général du Rectorat Monsieur Léon Bio-Bigou déclare avoir eu connaissance seulement le 15 novembre dernier et qu’il a présenté à la télévision Canal 3 le dimanche 17 novembre 2013, décret déjà agité en conférence de presse par les autorités rectorales et ministérielles la veille, eh bien, ce décret est faux et archi-faux ! Comment peut-on comprendre qu’un décret soit pris en 2008 et c’est plus de 4 ans après que Abiola  nous sort un arrêté d’application signé de lui en 2013. C’est du faux ! Faux ! Ces voleurs et fossoyeurs de ressources de l’université sont pris en flagrant délit.  Il s’agit du ministre Abiola, du recteur Sinsin, du Secrétaire général du rectorat Bio-Bigou.
C’est sur ce faux décret que la commission  mise en place par Abiola et qui siège actuellement sur les problèmes des frais d’inscriptions se base pour achever le complot contre les étudiants. C’est inadmissible, immoral, inhumain !
C’est pourquoi les étudiants doivent intensifier leurs luttes pour que leurs revendications triomphent contre leurs affameurs.
Abomey-Calavi, le 18 novembre 2008
Pour le BEN/UNSEB
Le Président

Alexis Laitan


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 16:05