PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Centrale d’achats du gouvernement : Une rébellion ministérielle contre

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Centrale d’achats du gouvernement : Une rébellion ministérielle contre

Message par Admin le Mer 26 Aoû 2009 - 9:01

Centrale d’achats du gouvernement : Une rébellion ministérielle contre





La décision de créer une centrale d’achats prise par le ministre d’Etat chargé de la Coordination de l’action gouvernementale, Pascal Koupaki avec l’aval du chef de l’Etat n’est pas du goût de tous les membres du gouvernement. Certains ministres s’insurgent contre la création de cette mercuriale du fait que c’est une mise sous tutelle déguisée. Ils craignent que la mafia soit délocalisée pour une autre plus supra. Face à cela, le chef de l’Etat n’arrive pas à trancher.


Des ministres de Boni Yayi sont fâchés depuis quelques jours que le ministre d’Etat, Pascal Koupaki a commencé par agiter cette affaire de centrale d’achats au sommet de l’Etat. Selon des sources ébruitées et très proches du dossier, des membres de l’exécutif ne veulent pas donner leur onction à cette réforme.

Une fronde gouvernementale serait même en cours contre le collaborateur direct de Boni Yayi et dont l’instigateur serait l’un de ses collègues. Ce dernier serait entrain de profiter de la proximité professionnelle et politique qu’il a avec le président de la République pour torpiller ce dossier de Koupaki.

Les autres ministres qui n’ont pas droit au chapitre ne cessent de l’encourager afin que ce projet ne soit une réalité. Cette situation a engendré une adversité au sein du gouvernement entre la majorité du front du refus et le ministre d’Etat. Des mêmes sources, on apprend que n’eussent été les congés gouvernementaux, le bras de fer serait plus manifeste entre le ministre d’Etat et ses adversaires.

Dans cette situation, la position du chef de l’Etat intéresse à plus d’un titre. Les informations obtenues à cet effet font état de ce que Boni Yayi jouerait à l’équilibrisme. Cela tient du fait que c’est avec sa bénédiction que le ministre d’Etat Koupaki a entamé cette réforme. Dans le même temps, il est sensible à l’hostilité de certains ministres du gouvernement qui ne veulent pas que ce dossier de centrale d’achats prenne corps.

Entre le ministre d’Etat et le front du refus, Boni Yayi va tenter après les congés gouvernementaux de couper la poire en deux. Cette stratégie va permettre au locataire du Palais de la Marina de ne pas désavouer son ministre d’Etat et de ne pas cautionner les agissements de certains membres de l’exécutif qui fulminent contre cette réforme pourtant hardie.

Si certains ministres rouspètent, c’est par ce qu’ils ont des appréhensions par rapport à cette réforme qui dépouille leur ministère au profit d’une centrale d’achats qui sera sous la coupole du ministère de Pascal Koupaki. Ils redoutent que les structures financières internes comme la Direction des ressources financières et du matériel, la Direction de la programmation et de la prospective sans oublier les autres régies financières n’aient plus la même marge de manœuvre.

Si ce dossier défraie la chronique maintenant, c’est parce que le ministre d’Etat a profité de la scabreuse affaire de la Cen-Sad pour le mettre en orbite. Malheureusement, il a sous estimé la capacité de nuisance de certains de ses collègues qui disent sans gène que la cagnotte de la campagne présidentielle de 2011 se prépare maintenant. Ceci explique donc cela.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 1:25