PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Historique d’un royaume : L’origine des Nicoué du Bénin

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Historique d’un royaume : L’origine des Nicoué du Bénin

Message par Admin le Jeu 5 Sep 2013 - 11:56

Historique d’un royaume : L’origine des Nicoué du Bénin



A l’origine les fils et filles NICOUE s’appelaient les NICHOLITANS. Pour des questions  d’appartenance  religieuse  non conforme à la religion judaïque et à cause de pratiques cultuelles prohibées par le pouvoir en place, les NICHOLITANS avec à leur tête un monarque : NII NIKOI OLAI se sont vus refouler hors des frontières d’Israël en 1424.

Les NICHOLITANS après avoir traversé plusieurs contrées (l’Egypte, le Soudan, l’Ethiopie, le Nigéria, etc..) se sont finalement installés en Afrique de l’Ouest principalement au Bénin, au Togo, et au Ghana. Au Bénin, la famille s’appelle majoritairement NICOUE, parfois certains écrivent  NIKOUE. On a également des NIKWE, KOTE, KOUETE, KUETE ou AKOUETE…
Au Togo on retrouve les NICOUE et les NIKOUE mais on trouve aussi les GAÏBOR. Au Ghana le nom originel est resté NIKOI puis on distingue plusieurs appellations : NICQUE, NICQUEYE, NIKAYE, NICQUAYE, NEEQUEYE, NIKUE, NIKWAYE, etc. tout est fonction du conteste géographique et culturel dans lequel la famille est installée.
Dès 1875 sa majesté TOGBE NICOUE Antoine KPATAKPATAKOU le roi des fils NICOUE du Bénin s’est lancé dans l’exploitation du palmier à huile. Très souvent il délaissait le Palais Royal d’Agoué pour aller à Vodomé où était installée son immense palmeraie enfin d’y suivre les rendement de son exploitation. Depuis 1930 le palais Royal d’Agoué fût transformé en maison familiale, pendant près d’un siècle huit chefs de famille se sont respectivement succédés :
1930-1938 :
NICOUE Joseph, LOSSOU
1938-1950 :
NICOUE Augustin, KOUETE
1950-1959 :
HAAG Epiphane, Charles
1959-1970 :
SENOUVO Léonard
1970-1986 :
NICOUE Eusèbe, KOUETE
1986-1998 :
NICOUE Joséphine, KOTOKO
-   1998-2003 :
NICOUE Euphrasie, KOTOKO
2003 à nos jours :
NIKOUE Vincent, KUETE

Les Rois :


1875 :
TOGBE NICOUE Antoine KPATAKPATAKOU
- Depuis 2010 :
NII KOUETE NICOUE KPATAKPATAKOU II
Pourquoi y a-t-il eu peu de rois en 80 ans ?


La réponse est simple, la désignation des chefs de famille se faisait tantôt par vote tantôt par auto proclamation. L’oracle était rarement consulté pour les désignations. Depuis septembre 2005, les ancêtres se sont prononcés avec insistance sur le nom de Jean-Claude Amoni Da Silva NICOUE. C’est ainsi que depuis le 26 septembre 2010 ce dernier a été intronisé et est devenu sa majesté NII KOUETE NICOUE KPATAKPATAKOU II


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017 - 10:20