PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Lettre de la FIFA‏

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Lettre de la FIFA‏

Message par Admin le Mer 28 Aoû 2013 - 16:04

Lettre de la FIFA‏



Dans le cadre de la tension qui secoue le football Béninois suite à l’électn Samedi dernier ds meembre du comité Exécutif , la FiFA vient de donner sa lecture de la situation en attendant le compte rendu détaillé de ses émissaires.

Voici l’intégralité de la lettre et la récation du président Augustin Ahouanvoébla


FIFA
For the Came. For the World.
M. Moucharafou Anjorin
Président
E-mail : zideget@yahoo.fr
Zurich, 27 août 2013
SG/tre/pco


Votre courrier au sujet du Congrès électif du 24 août

Monsieur le Président,

Nous avons bien reçu votre courrier daté du 25 août 2013 au sujet du Congrès électif ayant eu lieu la veille, 24 août, et qui a retenu toute notre attention.

Nous prenons note de votre compte rendu du Congrès susmentionné qui s’ajoute à celui déjà reçu de la Commission électorale et que nous mettrons également en perspective avec le rapport finalisé des observateurs de la FIFA et de la CAF.

Vous êtes probablement au courant que le candidat Bruno Didavi a déposé un recours auprès de la commission de recours électoral et il nous paraît dès lors opportun d’attendre de connaître sa décision au vu des potentielles conséquences. Cependant, au vu des éléments à notre connaissance et pour autant que les faits soient avérés, il apparaît que le Congrès avait accepté l’interprétation de la règle de 50% + 1 comme équivalant à 25 voix et que cette position a d’ailleurs été réitérée à plusieurs reprises par les observateurs FIFA et de la CAF. C’est d’ailleurs aussi notre lecture de ces statuts. A titre d’exemple, lors d’un cas identique et avec une disposition statutaire quasi similaire lors de la dernière élection au Comité Exécutif de la CAF, l’élection a une voix de différence n’avait pas été acceptée et un second tour avait été organisé.

Enfin, il semblerait aussi que 4 membres de la Commission électorale étaient en faveur de cette interprétation et que son président a donc pris l’initiative de prendre seul les décisions, alors même que ni les statuts de la Fédération Béninoise de Football ni le code électoral, ne le prévoyaient.

Nous restons donc en attente des décisions de la Commission de recours et nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

FIFA

Jérôme Valcke

Secrétaire Général

c.c : Confédération Africaine de Football

La réaction à chaud du président Ahouanvoébla

« Après les différents comptes rendus croisés du président de la Fbf sortant, du représentant de la Caf et de la Fifa et de la commission électorale, le secrétaire général de la Fifa, nous a écrit…Le contenu du fax ne nous surprend pas au regard des rapports qu’ils ont reçus.

Mais nous interpelle. C’est vrai que le candidat Didavi a déposé un recours hier… L’interprétation de 50% plus un selon laquelle on confond la majorité simple à la majorité absolue tout en concluant par la suite que les statuts de la Caf et de la Fifa sont semblables aux statuts de la Fbf n’est pas vrai. Je dis non. Les statuts de la Fbf sont similaires à ceux de la Fifa. Selon ces deux textes, l’élection d’un membre est validée lorsque c’est la majorité simple.

Contrairement aux statuts de la Caf où c’est la majorité absolue. C’est clair et net… Objectivement, au niveau de la Fbf, nous avons des textes à la Fbf et aucune des dispositions ne peut être remise en cause parce qu’on décide au cours d’un débat de le faire. Le congrès n’est pas au dessus des statuts. Ce ne sont pas les discussions qu’on mène lors d’un congrès qui ont force de loi…

Soyez à l’aise et attendons qu’on vienne nous boucher les oreilles au Bénin pour nous faire croire que la majorité simple c’est quand il y a au moins une différence de trois voix entre le perdant et le gagnant…Nous ne sommes pas non plus dans le secret de délibération du comité électoral pour savoir que 4 membres sur 5 du comité électoral sont opposés au président sur l’interprétation de la question de la majorité simple…Nous avons fait la prise de service conformément à nos textes. Il y a plusieurs lettres de la Fifa et vous verrez celui qui va gagner. Quel que soit le genre du pouvoir, il ne se donne jamais mais s’arrache. ».
Fichiers joints
Votre_courrier_au_sujet_du_Congrès_électif_du_24_août.png
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(251 Ko) Téléchargé 0 fois


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 13:38