PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

POINT DE PRESSE DU PRESIDENT DU COMITE ELECTORAL DE LA FBF

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

POINT DE PRESSE DU PRESIDENT DU COMITE ELECTORAL DE LA FBF

Message par Admin le Ven 16 Aoû 2013 - 9:28

POINT DE PRESSE DU PRESIDENT DU COMITE ELECTORAL DE LA FBF



POINT DE PRESSE DU PRESIDENT DU COMITE ELECTORAL DE LA FBF


Messieurs les Membres du Comité Electoral de la Fédération Béninoise de Football,
Mesdames et Messieurs les Journalistes et Reporters sportifs,
Chers Amis sportifs,
Mesdames et Messieurs,

C’est avec un grand plaisir que je prends la parole en ce jour jeudi 15 août 2013, au nom du Comité Electoral de la Fédération Béninoise de Football pour vous souhaiter la bienvenue dans cette salle de réunion du Novotel Hôtel.

Il est vrai que cette rencontre aurait pu avoir lieu depuis un moment, mais vu la complexité et les ambiguïtés de la mission qui nous a été assignée, il nous fallait travailler méthodiquement avec rigueur et en toute impartialité. Nous étions également obligés de solliciter les services compétents de l’Etat pour nous assurer de la régularité et de l’authenticité des pièces qui composent les dossiers soumis à notre examen.

Nous nous sommes acquittés de cette tâche dans des conditions extrêmement pénibles.

En effet, après notre élection par le Congrès de la FBF qui s’est tenue au siège de la FBF, le mardi 30 juillet 2013, nous avons été installés le vendredi 02 Août par le président de la Fédération Béninoise de Football, El Hadj ANJORIN Moucharafou en présence du Secrétaire Général et d’un autre membre du Comité Exécutif.

Je voudrais saisir l’occasion de ce point de presse pour remercier le Congrès de la FBF et plus particulièrement le Président ANJORIN Moucharafou pour la confiance qu’ils ont placée en nous. Nos sincères remerciements s’adressent également à vous journalistes qui malgré notre silence, avez cherché par tous les moyens à vous renseigner pour à votre tour informer sainement le peuple béninois tout entier.

Cela témoigne de l’intérêt que chacun de vous accorde à notre football.

Je voudrais rappeler ici avant d’aborder le point relatif à la mission à nous assignée que lors de la séance de travail qui a précédée notre installation, le président de la FBF avait clairement indiqué que des moyens financiers et autre matériels, seront mis à la disposition du Comité Electoral dès que le bureau du Comité exécutif se serait réuni conformément aux dispositions de l’article 6 paragraphe 2 du Code Electoral.

Malheureusement au moment où nous tenons ce point de presse, nous pouvons vous certifier que le Comité Electoral fonctionne sans un budget pour l’accomplissement de sa mission. Toutes les activités et missions effectuées lors du premier congrès de désignation au niveau des ligues régionales ont été financées par les membres du Comité Electoral.

Qu’il me soit permis de saluer cet engagement citoyen dont ils ont fait preuve et de les féliciter pour leur patriotisme et leur détermination à réussir la mission dans le respect de ses prérogatives définies dans les dispositions de l’article 6 du Code Electoral.

A cet effet, au lendemain de notre installation et vu le délai très court qui est imparti pour l’organisation du congrès électif du 24 août prochain, nous nous sommes mis à la tâche pour rester coller à la lettre de cadrage de la FIFA et des dispositions transitoires du code électoral adopté par le congrès du 30 juillet 2013.

Après la première réunion du Comité Electoral tenue au siège de la FBF le 04 août 2013, reprise le 05 Août 2013, tous les membres du Comité Electoral, sont descendus sur le terrain et ont procédé à l’élection des délégués des Ligues Régionales de Football Amateur conformément aux décisions de ladite réunion. Mais malheureusement, un contentieux induit par la décision N°001/FBF/CR/13 en date du 08 Août 2013 du Comité de Recours nous a obligés à procéder à la reprise le 11 Août 2013 de l’élection primaire au niveau de toutes les Ligues Régionales sur décision de la réunion de tous les membres du Comité Electoral. En dépit de toutes les péripéties, nous avions pu organiser avec succès en collaboration avec les Ligues Régionales de Football Amateur la reprise desdites élections.

A ce jour, nous pouvons vous rassurer qu’un grand pas a été fait en vue du renouvellement du bureau exécutif de la FBF du 24 Août 2013. La situation signalée plus haut a obligé le Comité Electoral à proroger de quelques heures les différents délais de dépôt de liste des délégués ainsi que des listes de candidature conformément aux dispositions des articles 29.5 et 29.6 du code électoral. Ce délai a été respecté par tous les acteurs.

C’est ainsi que:

- Le lundi 12 Août dernier à 13H 00, le Comité Electoral a procédé à la clôture du dépôt des dossiers de candidature en présence d’un Huissier de Justice, précisément le Cabinet de Me d’Almeida Georges commis à cet effet.

- Le mardi 13 Août 2013, le Comité Electoral a procédé à l’étude et à l’examen des différents dossiers de candidature et des correspondances de désignation des délégués des clubs et des Associations Nationales.

Et a rendu publique dans le journal parlé de 23 heures sur la télévision nationale conformément à l’article 11.4 du code électoral de la FBF deux décisions importantes, l’une relative à l’étude des candidatures (02 listes) retenues et l’autre à la validation du corps électoral.

Au jour d’aujourd’hui et sous réserve de quelques vérifications conséquentes, nous pouvons vous affirmer que:

- Après l’étude et l’examen des différents courriers des clubs, des Ligues régionales et des Associations nationales relatifs à la désignation des délégués dans leur catégorie respective et des rapports de missions des membres du Comité Electoral, superviseurs des élections au niveau des ligues, le corps électoral sera composé de 49 délégués dûment mandatés.
- Au titre des clubs
- a- As Police: deux courriers de désignation de délégués ont été adressés au Comité Electoral; l'un par le Directeur Général de la Police Nationale qui fait représenter le club par monsieur HADONOU Kodjo et l'autre par monsieur OKE-VE Noël faisant à son tour représenter l'As Police par lui-même; Monsieur OKE-VE Noël a été effectivement le président de l'Association Sportive l'As Police. Depuis près d'un an, il jouit de ses droits à la retraite; le Corps des Agents de la Police Nationale n'étant pas une structure civile et privée et ordinaire, dès lors qu'on ne fait plus partie de cette corporation républicaine, aucun citoyen en dehors de ce système ne peut représenter moralement, civilement, juridiquement et encore moins physiquement ladite corporation. Le Comité électoral a alors validé le représentant mandaté par le Directeur Général de la Police nationale
-
- b- Les Antilopes de Kouandé club de division nationale Amateur: Deux correspondances ont été également adressées au Comité Electoral; l'une par le président Monsieur SEKE PHILIPPE Jean Chrystome représentant lui-même ledit club et l'autre par monsieur LIASOUN Abdou Héhirou représentant également les Antilopes de Kouandé. Au vu des dossiers reçus au Comité Electoral, il est apparu que c'est au lendemain du congrès de la FBF tenu le 30 juillet 2013 à Porto-Novo, qu'une séance de travail a été spontanément provoquée par des spectateurs et quelques joueurs à Kouandé. Les documents reçus( y compris les Statuts du Club régulièrement enregistrés à la FBF en avril 2010) font état de ce que monsieur ANJORIN Moucharafaou président de la Fédération béninoise de Football sortant, bien que sachant comment fonctionne les associations de football quant à l'application des Statuts et règlements intérieurs serait l'instigateur de cette manœuvre qui devraient consister à ébranler les dirigeants de ce club, juste parce que ces derniers lui sont totalement hostiles. Très tôt, cette séance de travail tenue entre des amis à Kouandé ce vendredi 02 Août 2013 a vu la naissance d'un bureau dont le président monsieur LIASOUN Abdou Héhirou d'abord absent à cette séance de travail, qui n'a jamais été membre de "Les Antilopes de Kouandé", s'est vu porter à la présidence du club. Conformément aux dispositions des articles 18 des Statuts du club enregistrés le 12 avril 2010 à la FBF, "l'assemblée ordinaire se réunit sur convocation de son président deux fois par an sur un ordre du jour bien précis. Elle a pour compétence: "l'assemblée générale extraordinaire peut être convoquée à la majorité des membres fondateurs, adhérents, et actifs sur des points précis inscrits à l'ordre du jour. Elle se tient dans un délai d'au moins un mois et d'au plus de deux mois sur convocation du président".

Le Comité Electoral a donc décidé de valider le mandat de représentation légitime SEKE PHILIPPE Jean Chrystome.

- c- Le club Okpara de Tchaourou: A la clôture du délai fixé pour recueillir le courrier mentionnant son représentant au congrès, ledit club a été absent;

- 2- Au titre des Associations Nationales :

L’Association nationale des Arbitres, l’Association nationale des Entraineurs et l’Association nationale des anciens joueurs se sont faits respectivement représentés par deux mandats de représentation de présidents régulièrement reconnus. Après analyse, le Comité électoral a décidé d’invalider la représentation de ces trois (03) associations nationales.

Au sujet des listes de candidature aux fonctions de membres du Comité Exécutif de la FBF, il ressort ce qui suit :


- A l'examen des pièces des dossiers de candidatures des deux listes enregistrées pour briguer la présidence du bureau exécutif de la FBF, le Comité Electoral a validé définitivement la liste "Renouveau du football" dont les pièces sont authentiques et remplissent les conditions statutairement requises.

- Par contre, à l'examen des pièces du dossier de la liste "Renouveau", le Comité Electoral a relevé de graves irrégularités, notamment sur le casier judiciaire d'un candidat inscrit sur cette liste. Le Comité Electoral a décidé néanmoins de valider de façon provisoire ladite liste sous réserve de vérifications et d'enquêtes au niveau des structures compétentes de l’Etat. Le président, au cours de la séance du 13 août 2013 du Comité Electoral a été instruit à poursuivre et à prendre une décision définitive (Décision N°003/CE/FBF/PDT/2013) sans délai en ce qui concerne la liste "Renouveau". Les investigations pour s’assurer de la régularité et de l’authenticité du "casier judiciaire" de monsieur Bertin AGONKAN ont été faites dans la journée du 14 Août 2013, investigations ayant abouti à la preuve(ci-joint attestation de recherche infructueuse délivrée par le Tribunal) que le casier judiciaire N°17416/13 délivré le 30 juillet 2013 présenté par ce dernier, n'est autre que celui du sieur ODE B. Fulgence délivré par le Tribunal de Première Instance de Deuxième Classe d'Abomey sur lequel il y a eu une falsification des écritures pour y inscrire le nom AGONKAN Bertin et toutes ses autres données à caractère personnel. Je vous donne lecture de l’atteste en question.

- C’est alors que le Comité Electoral a pris la décision N°003/CE/FBF/PDT/2013 pour rejeter définitivement la liste "Renouveau" pour faux et usage de faux en écriture publique conformément aux dispositions de l’article 33.5des Statuts de la FBF qui stipule : citation : les candidats à un poste au sein du comité exécutif doivent avoir un casier judiciaire vierge. Ils ne doivent pas avoir été l’objet de condamnation définitive à un délit ou à un crime. Quand on rapproche cette disposition de l’article 33.8qui stipule, je cite : l’absence de l’une des pièces au dossier de candidature entraîne le rejet de la liste, le comité électoral n’a d’autre choix que de rejeter définitivement la liste de candidature « RENOUVEAU ».

- En ce qui concerne les activités du Président du comité de recours, il faut faire remarquer deux faits majeurs qui montrent sa prise de position affichée en faveur d’une liste de candidature. Tenez ! Le Président du comité de recours a rendu sa première décision relative à la reprise des congrès primaire dans les ligues validant par la même occasion un code électoral truqué par le Secrétaire Général et le Président de la FBF. Il a agi sans être en aucun moment capable de d’interpeller le comité électoral qui détenait des preuves à charge à mettre à sa disposition. Il s’est comporté comme le bon Dieu dont les décisions sont sans recours et ne peuvent faire l’objet d’interpellation.

- Après cette première décision du comité de recours, le comité électoral s’est vu obliger de reprendre le calendrier de supervision des congrès de désignation des délégués des six (06) Ligues. Le Président dudit comité s’est permis d’appeler le Président de la Ligue Borgou-Alibori à l’effet d’émettre un mandat de représentation d’Huissier de justice signé dudit président pour représenter le comité de recours à l’assise de désignation des délégués de Ligue tenue à Parakou. Il s’est ensuite permis d’appeler directement le rapporteur superviseur du comité électoral au congrès de la Ligue à Parakou (la preuve de ce mandat délivré existe au secrétariat du comité électoral) pour le prier de lui faire la faveur d’accepter ce mandat émis par le Président de la Ligue en son nom.

Chers compatriotes, voilà ce qui justifie la position claire de juge et partie en faveur d’une liste qu’incarne notre président du comité de recours. Il est actuellement à pied d’œuvre avec ses alliés, parce qu’il est missionné pour rendre une décision antinomique au système football en vue de mettre à genou le Bénin. Sa mission est donc claire.
Notre pays peut succomber à cette épreuve électorale, l’essentiel est que lui en sort grandi personnellement.

Les jours à venir, le Comité Electoral va s’atteler à prendre les dispositions nécessaires pour l’organisation administrative, technique et pratique du congrès électif du 24 Août 2013 conformément aux points 9, 10, 11, 12, 13 & 14 de l’article 6 du code électoral supra cité.

Mesdames et Messieurs,

Comme nous l’avons signalé plus haut, le Comité Electoral est confronté à plusieurs difficultés dans son fonctionnement notamment:

- L’inexistence d’un budget de fonctionnement pour ses activités ;
- L’environnement délétère qui prévaut au sein de la FBF ;
- L’absence d’assistance technique des pouvoirs publics.

Nous voudrions profiter de ce point de presse pour vous rassurer de la totale impartialité de l’institution que j’ai l’honneur de diriger. Je voudrais également inviter tous les acteurs du football à savoir que le Comité Exécutif sortant, les Clubs, les Ligues Régionales, les Associations Nationales, les Amoureux et toute la grande famille du football du Bénin à nous soutenir dans cette mission républicaine dont l’aboutissement doit sonner le glas d’un nouveau jour pour notre football comme l’ont si bien mentionné les deux liste en présence.

Notre peuple souhaite que le football béninois sorte enfin des sentiers battus pour s’inscrire dans une nouvelle dynamique porteuse de changement. Il n’en sera ainsi que si nous agissant en toute transparence pour permettre au corps électoral de choisir les meilleurs qui sont à même de porter cette aspiration légitime.

Nous avons prêté serment et notre sens du patriotisme ne se marchandera point.

Vive le football béninois

Vive le Bénin

Je vous remercie!


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:32