PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Un membre du Comité exécutif décidé à faire partir Anjorin

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Un membre du Comité exécutif décidé à faire partir Anjorin

Message par Admin le Mer 31 Juil 2013 - 9:29

Un membre du Comité exécutif décidé à faire partir Anjorin

Les langues ont commencé à se délier. Un membre de l’actuel Comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football (Fbf) a donné, samedi dernier sur une station de radio de la place, les raisons qui l’ont poussé à vouloir le départ du président Anjorin Moucharafou, de la tête de la Fédération.

Intervenu hier sur une station de radio de la place, Ildever Gnikpo, un des membres du Comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football (Fbf), a déclaré que, lui et son groupe vont accompagner, dans la paix et la gaité, le président Anjorin Moucharafou à la porte.

« Nous voulons combattre Anjorin et son groupe… C’est pour cela qu’on est resté à l’intérieur pour les combattre, connaître la maison et les faire partir », a affirmé Gnikpo. Il a poursuivi en disant qu’il a constaté qu’il y a une mauvaise gestion des ressources humaines et financières.

A propos des gens qui s’inquiètent de la ruse du président Anjorin qui cherche, coûte que coûte, à se maintenir, il a fait savoir que la grande responsabilité incombe aux présidents des clubs ou à leurs représentants à l’Assemblée générale élective pour le renouvellement du Comité exécutif de la Fbf. C’est pour cela qu’il a demandé à tout le monde de ne pas avoir peur, de parler aux congressistes et de mettre en place un système de veille.

Au sujet de ceux qui ont peur de la décision de la Confédération Africaine de Football (Caf) et de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa), Gnikpo a précisé que le congrès est au-dessus de toute structure, même de la Fifa et de la Caf. Il a même ajouté que lui, et tous ceux qui sont en train de mener la lutte, vont discuter avec Anjorin pour qu’il parte dans l’honneur et la dignité.

Le bras de fer

« En cherchant à engager un bras de fer avec nous, il va perdre », a rassuré Ildever Gnikpo. Là, on constate que c’est un défi qu’il a lancé au président de la Fbf et son groupe. Concernant la reprise de l’Assemblée générale ordinaire, reportée à une date ultérieure, il a dit qu’Anjorin va convoquer à nouveau le congrès. S’il ne veut pas le faire, comme on l’entend dans son entourage, Gnikpo a fait savoir que les textes régissant la Fbf précisent que les vice-présidents peuvent convoquer les assises. Pour lui, ils ont pris toutes les dispositions nécessaires pour qu’il n’y ait pas d’entraves de la part de ceux qui ne voient pas que le vent est en train de tourner en leur défaveur. Selon lui, la révolution est amorcée et elle ne s’arrêtera. Elle emportera sur son passage toute personne qui va l’empêcher de se réaliser.

Un conseil pour les congressistes

Décidément, Ildever Gnikpo ne rate pas une occasion pour s’adresser aux congressistes d’août prochain. Comme un conseil de personne avertie de la chose footballistique béninoise, il dit : «Demain, un futur immédiat, c’est août… Restez soudés et votez pour le changement afin de donner de l’espoir à la jeunesse béninoise et aux férus du cuir rond. Je demande aux congressistes d’être courageux ». C’est donc un conseil de sages à ses frères qui ont en main la destinée de toute une génération. Le football béninois ne mérite donc pas la crise dans laquelle il est plongé depuis décembre 2010.

Les acteurs du football exclus bientôt réhabilités

A propos des sept (07) acteurs du football béninois qui ont été exclus lors de l’Assemblée générale extraordinaire à Missérété, Ildever a déclaré que les sanctions infligées à ces derniers seront levées, au lendemain de l’Ag élective. Pour lui, on a besoin de tout le monde pour construire le sport-roi au Bénin. Aucune personne ne sera oubliée, pour redonner goût du football à de milliers de Béninois qui aiment tant cette discipline.

En ce qui concerne le cas des clubs de deuxième division qui ont été relégués en régional, leurs sanctions seront aussi levées, pour le bien de tout le monde et pour la réconciliation.


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:21