PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

Suite aux propos du ministre Soumanou en faveur de la révision de la Constitution:Les ressortissants de Djougou à Cotonou contre attaquent

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Suite aux propos du ministre Soumanou en faveur de la révision de la Constitution:Les ressortissants de Djougou à Cotonou contre attaquent

Message par Admin le Lun 15 Juil 2013 - 10:47

Suite aux propos du ministre Soumanou en faveur de la révision de la Constitution:Les ressortissants de Djougou à Cotonou contre attaquent


Les jeunes ressortissants de Djougou, résidant à Cotonou, membres de l’Alliance pour un Bénin triomphal (Abt) et les représentants des antirévisionnistes de la Donga sont montés au créneau pour dénoncer les agissements du ministre Alassane Soumanou Djimba au sujet de la révision de la Constitution du 11 décembre 1990. C’était hier dimanche 14 juillet 2013 à la Bourse du travail à Cotonou.

Yacoubou Béeri et consorts ne sont pas allés du dos de la cuillère pour dénoncer ce qu’ils appellent ‘’injures’’ du ministre Soumanou Djimba à l’encontre de leur leader Abdoulaye Bio Tchané, après la marche des antirévisionnistes à Djougou. Selon leurs propos, les populations de la Donga sont foncièrement opposées à la révision de la Constitution dans les conditions actuelles. Selon eux, le président de l’Alliance Abt a beaucoup œuvré pour le développement de Djougou et de la Donga, contrairement aux propos du ministre Djimba. A titre d’exemples, ils ont mis à l’actif de M. Bio Tchané, la réalisation de la recette douane de Djougou et de la route Djougou-Ouaké-Sèmèrè, l’allègement des tarifs fiscaux payés par les transporteurs, l’institution de microcrédits aux femmes de la Donga 2002 et les dons de matériels pour l’informatisation du collège de Djougou. De ce fait, les antirévisionnistes estiment que le ministre Djimba est dans la logique de discréditer leur leader politique dans l’opinion publique nationale. « Si l’on devait hériter du droit d’être leader d’une ville, Abt n’aurait pas besoin de lever le doigt avant d’être désigné à l’unanimité : son père est une référence de la ville… », ont-ils fait savoir. « Nous pensons sincèrement que le pouvoir est un don de Dieu qui le donne à qui il veut. Avant Djimba, beaucoup de cadres de Djougou ont occupé des fonctions ministérielles depuis les indépendances et chacun d’eux a pu faire ce qu’ils pouvait pour Djougou… », ont-ils conclu.

J.Y.M


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017 - 18:45