PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le ministre François Abiola vivement contesté après sa marche de soutien à la révision de la constitution

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

Le ministre François Abiola vivement contesté après sa marche de soutien à la révision de la constitution

Message par Admin le Lun 8 Juil 2013 - 8:21



Au lendemain de la marche de soutien du Mouvement Espoir du
Bénin (Mesb) à la révision de la Constitution, le ministre de l’Enseignement supérieur, François Abiola fait l’objet de vives contestations au sein de son parti.


Après la marche de soutien à la révision de la Constitution par une faction du Mouvement Espoir du Bénin (Mesb) à Sakété, certains
responsables du parti crient à la manipulation. Ils soutiennent que la révision constitutionnelle n’a jamais été débattue au sein de leur formation politique.
« Le Mesb n’a jamais dit "oui" à la révision de la Constitution. Je voudrais par le présent informer les uns et les autres que depuis 2011 après les élections présidentielles et législatives, le bureau du parti "Mouvement Espoir du Bénin" ne s’est plus jamais réuni pour débattre d’un quelconque sujet. Je voudrais donc rassurer les membres fondateurs ainsi que ceux du Bureau politique que le MEsB n’est et ne sera jamais la propriéte privée d’un quelconque individu. Aussi, voudrais-je leur dire que les textes que nous-mêmes avons votés en assemblée générale seront respectés à la lettre... », a déclaré le responsable à la communication et à l’information du Mesb, Aimé Sodjinou, dans un communiqué de presse.
Ce faisant, une crise est née au sein de la formation politique du ministre de l’Enseignement supérieur au sujet de la révision de la Constitution. Les contestataires préparent une sortie médiatique pour protester contre l’utilisation abusive par un groupuscule de leur parti à des fins politiciennes.


Contestations des populations


Par ailleurs, les populations de Sakété sont pour la plupart hostiles à ce projet de révision de la Constitution. « Par cette marche,
on a fait croire à l’opinion que les populations de Sakété soutiennent la révision de la Constitution. Nous, à Sakété, n’accepteront jamais une révision constitutionnelle dans les conditions actuelles… ». Voilà ce que la plupart des populations disent au lendemain de la marche de soutien du Mouvement Espoir du Bénin (Meb) à la révision de la Constitution. Elles ne se reconnaissent pas dans cette manifestation organisée en leur nom.
Sur le terrain, on indique que des individus venus d’ailleurs ont été massivement sollicités pour gonfler le rang des manifestants. « Le jour-là, les personnes qu’on ne connaît pas ici étaient les nombreuses… », entend-on dans les milieux populaires de la Commune.

ASakété, les populations, dans leur grande majorité, sont hostiles à la révision de la loi fondamentale du pays sous le régime du Président Yayi Boni. Pour beaucoup, le projet a pour objectif de créer une nouvelle République qui permettra au Chef de l’Etat de se maintenir
à la magistrature suprême. Pour cela, les Sakétéens menacent de sanctionner aux prochaines élections tous les défenseurs de la révision opportuniste de la Constitution béninoise, en général, et le ministre François Abiola, en particulier .

Source: www.24haubenin.info


_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:30