PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

93 Congolais détenus en Zambie pour séjour irrégulier

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

93 Congolais détenus en Zambie pour séjour irrégulier

Message par Admin le Lun 22 Avr 2013 - 10:14



Quatre-vingt treize ressortissants de la RDC dont 18 femmes et quatre enfants sont en détention dans les geôles des villes zambiennes frontalières avec le Congo depuis quelques semaines, selon des sources officielles qui s’inquiètent de leur état de santé précaire dû au manque de nourriture et de soins médicaux.

Selon les mêmes sources, les personnes détenues ont adressé au gouverneur de la province du Katanga en RDC une lettre dans laquelle elles sollicitent son intervention auprès des autorités zambiennes pour obtenir leur libération ou à tout le moins l'amélioration de leurs conditions carcérales.

Bon nombre d'entre elles prétendent être en règle avec les services d'immigration de la République de Zambie et se disent victimes d'un excès de zèle de la part de la police zambienne opérant à la frontière.

Un séjour de courte durée en Zambie dans les localités frontalières ne nécessite par l'obtention d'un visa de séjour, mais plutôt un laissez-passer. Le visa n'est exigé que pour le séjour à Lusaka, la capitale de la Zambie.

Bon nombre des Congolais arrêtés en Zambie prétendent être en possession d'un laissez-passer.

Certains congolais ont été arrêtés parce qu'ils voulaient s'approvisionner en farine de mais, produit devenu très rare dans la province du Katanga où le prix connait une hausse vertigineuse depuis le mois de mars.

Le gouvernement zambien a pris dernièrement une mesure d'interdiction de l'exportation de la farine du mais.

Les autorités congolaises n'ont pas encore réagit à cette situation qui risque de ternir l'excellence des relations de bon voisinage entre les deux pays.




_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 12:52