PEUPLE BÉNINOIS, PARCE QUE LES PEUPLES QUI GAGNENT SONT CEUX QUI OSENT ; OSONS OSER EN ÉTANT PLUS ATTENTIFS A LA GESTION DE NOTRE PAYS EN ÉTANT PLUS EXIGEANT AUSSI. ET SI NOUS OSONS, QUE 2017 NOUS SOIT POSITIVE A TOUT POINT DE VUE. NOTRE BÉNIN MÉRITE UN GRAND DESTIN ET NOUS, UN GRAND AVENIR. *********** POUR VOTRE SANTÉ , ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRE ET TROP SALE, MANGEZ AU MOINS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE, ÉVITEZ DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS...........

L'Inde refuse que le chef du FMI soit choisi selon sa nationalité

Partagez
avatar
Admin
LE Grande Guide

Messages : 1564
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2009
Localisation : Cotonou

L'Inde refuse que le chef du FMI soit choisi selon sa nationalité

Message par Admin le Mar 7 Juin 2011 - 13:39


L'Inde refuse que le chef du FMI soit choisi selon sa nationalité




"La sélection du directeur général du FMI ou de la Banque mondiale devrait se faire sur la base du mérite, de la compétence et de façon transparente", a déclaré Pranab Mukherjee le ministre indien des finances après un entretien avec Christine Lagarde.


Le ministre des finances indien a estimé mardi 7 juin que le futur chef du Fonds monétaire international (FMI) doit être choisi selon ses qualités et pas selon sa nationalité. Une critique voilée de l'attribution historique du poste à un représentant européen, confirmant une déclaration préalable du premier ministre indien.

"La sélection du directeur général du FMI ou de la Banque mondiale devrait se faire sur la base du mérite, de la compétence et de façon transparente", a déclaré Pranab Mukherjee à la presse, alors qu'il venait tout juste d'avoir un entretien avec la ministre des finances française, Christine Lagarde, venue faire campagne en Inde pour sa candidature à la tête du FMI.

"Il doit y avoir un large consensus. L'Inde souhaite participer à ce consensus, a ajouté M. Mukherjee. Nous travaillons avec plusieurs autres pays, en particulier avec le groupe des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Il est impossible de dire s'il y aura un candidat commun", a-t-il encore indiqué.

Ce groupe des Brics, ainsi que d'autres pays en développement, réclame un changement au FMI, critiquant la règle tacite depuis la fin de la seconde guerre mondiale selon laquelle sa présidence échoit à un Européen et celle de la Banque mondiale à un Américain. L'Inde, qui s'est jusqu'à présent refusée à soutenir publiquement un candidat, semble toutefois envisager l'éventualité que l'Europe garde encore la mainmise.

Mme Lagarde, considérée comme la grande favorite, a deux rivaux déclarés, le directeur de la Banque centrale du Mexique, Agustin Casterns, et celui de la Banque centrale kazakhe, Grigori Martchenko.




_________________
Si le Peule donne le POUVOIR , il a encore le POUVOIR de retirer le POUVOIR.

    La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 17:31